Clash entre les Balkany et les élus de Molenbeek sur le jumelage de leurs villes

Clash entre les Balkany et les élus de Molenbeek sur le jumelage de leurs villes

Publié le 20/11/2015 à 11:00 - Mise à jour à 11:05
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Levallois-Perret et Molenbeek, ville par laquelle sont passés des djihadistes comme Abaaoud ou Salah Abdeslam, les terroristes des attentats de Paris, sont jumelées. Une situation qui déplaît fortement aux Balkany, élus de la ville des Hauts-de-Seine, autant qu'à la municipalité belge.

"Molenbeek est surtout jumelée avec la DGSI". Le maire (LR) de Levallois-Perret Patrick Balkany, l'auteur de cette phrase, est en colère contre les élus de la commune belge, avec qui sa ville est jumelée et qui défraye la chronique depuis que l'on sait que nombreux terroristes, notamment des auteurs des attentats de vendredi 13 à Paris et Saint-Denis, y ont habité un temps. Une colère que lui rendent bien les élus belges.

L'information est ressortie il y a quelques jours: Molenbeek (banlieue de Bruxelles) et Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) sont jumelées. Un lien qu'a dénoncé dès mercredi 18 la première-adjointe, et femme, du maire Isabelle Balkany sur son compte Facebook. "Vous avez été un certain nombre à vous interroger, et à nous interroger, sur le jumelage de Levallois avec la ville de Molenbeek en Belgique, que les médias évoquent abondamment depuis quelques jours...", a ainsi écrit l'élue, soulignant que cette situation due à la "municipalité socialo-communiste de l'époque" a été "totalement mis en sommeil" dès 1983, date de l'arrivée de son mari à la tête de la ville.

Des propos qu'ont moyennement appréciés les responsables de la commune belge. "Ce jumelage était un jumelage bidon au sens où Molenbeek n'y a jamais donné suite. (Il) n'a jamais été effectif pour la simple et bonne raison que la commune de Molenbeek ne voulait plus à un moment donné avoir de relations avec les époux Balkany qui traînent quand même quelques casseroles depuis qu'ils sont à la tête de leur ville", a ainsi réagit Ahmed El Khannouss, l'échevin (l'équivalent d'un adjoint au maire, NDLR) en charge des jumelages cité par la RTBF. Puis de conclure: "je pense que Madame Balkany, par sa sortie, avait besoin d'un coup de communication pour redorer son blason et celui de son époux. Voilà, c'est fait!".

D'où la colère de Patrick Balkany. "Ce n’est pas sans une certaine stupéfaction que j’ai pris connaissance de l’article publié par le site rtbf.be sous le titre erroné La Ville de Levallois-Perret veut stopper son jumelage avec Molenbeek, dans lequel sont rapportés des propos pour le moins insultants de votre premier échevin, Ahmed El Khannouss, à mon égard comme à l’encontre de la ville de Levallois", dénonce-t-il dans une lettre à la maire de la ville belge publiée sur le site du Figaro.

Puis de conclure, dans des propos rapportés par le quotidien, que "Molenbeek est surtout jumelée avec la DGSI. Je sais bien que c'est à Levallois mais enfin bon...", en référence au siège de ce service de renseignement qu'abrite sa ville.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Molenbeek ne voulait plus à un moment donné avoir de relations avec les époux Balkany qui traînent quand même quelques casseroles", a déclaré un élu de la ville belge.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-