Coronavirus : quels sont les déplacements autorisés lors du confinement ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Coronavirus : quels sont les déplacements autorisés lors du confinement ?

Publié le 17/03/2020 à 08:23 - Mise à jour à 08:46
© PASCAL ROSSIGNOL / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

A quoi va ressembler le quotidien des Français dans les prochaines semaines ? Dans son allocution télévisée ce lundi soir, le président de la République a détaillé les nouvelles mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus. Ces dispositions ont été précisées dans la soirée par le Premier ministre.

Si le mot confinement n’a pas été prononcé par Emmanuel Macron, il a parlé, à six reprises de « guerre ». Une guerre contre le coronavirus qui doit être menée par tous les Français. A cet effet, de nombreuses mesures ont été annoncées ce lundi soir et, le président a prévenu : nous devons changer nos habitudes en profondeur pour, au moins, les 15 jours à venir.  

Quels sont les déplacements autorisés en cette période de confinement ?
A compter de ce mardi 17 mars à midi, les Français ne pourront se déplacer que pour des motifs très limités :
-    aller au travail si celui-ci ne peut être exercé à domicile ;
-    aller faire leurs courses alimentaires ;
-    pour des motifs familiaux « impérieux » (tels que porter assistance à une personne de son entourage par exemple) ;
-    pour des motifs sanitaires (se rendre chez le médecin ou à la pharmacie par exemple) ;
-    prendre l’air pour promener son chien ou pour aller faire du sport, à condition de ne pas se retrouver en groupe.

Les Français susceptibles d’être contrôlés (et verbalisés) lors de leurs déplacements
D’une manière générale, ces déplacements devront être motivés par une attestation sur l’honneur. Des modèles d’attestation seront mis à disposition rapidement sur Internet.
En cas d’infraction, les policiers et gendarmes mobilisés pourront infliger une amende de 38€, susceptible d’être portée à 135€.

A lire aussi : Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel)

Le nombre de contact par jour doit se limiter à cinq personnes
Les Français sont appelés à limiter leurs contacts à cinq personnes par jour. Cela signifie, a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran, que si l’on sort pour faire ses courses, on ne pourra avoir aucune autre activité dans la journée. « Chaque contact évité peut être une vie sauvée », martèle le ministre.

Des aides pour les PME en difficultés : loyers suspendus, prêts bancaires reportés
Dès demain, a expliqué le président de la République, « les factures d’électricité, de gaz et les loyers seront suspendus » pour les petites entreprises en difficulté. Une mesure à laquelle vient s’ajouter le soutien au report des prêts bancaires et aux garanties de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros. Par ailleurs, toutes les réformes en cours (à commencer par celles de l’Assurance chômage et des retraites) sont suspendues.

L’armée mobilisée pour soutenir les hôpitaux, un train sanitaire pour transporter les malades
La situation est particulièrement préoccupante dans l’Est de la France : l’un des principaux foyers épidémiques est lié à un rassemblement évangélique à Mulhouse fin février. Afin de décongestionner les hôpitaux de la région, un hôpital de campagne devrait être déployé et un train sanitaire pourrait être affrété afin de déplacer des malades dans des hôpitaux de villes proches, telles que Nancy par exemple.

A lire aussi : Comment s'occuper chez soi pendant le confinement lié au coronavirus ?

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi 16 mars

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-