Couple présidentiel: Nicolas Sarkozy apprécie beaucoup Brigitte Macron (peut-être plus que son mari)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Couple présidentiel: Nicolas Sarkozy apprécie beaucoup Brigitte Macron (peut-être plus que son mari)

Publié le 14/07/2017 à 16:45 - Mise à jour à 16:46
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Nicolas Sarkozy, a assuré que la femme de l’actuel président, Brigitte Macron, avait toujours voté pour lui selon RTL. Il trouve l'épouse d'Emmanuel Macron douée d'un grand charisme.

On savait déjà Nicolas Sarkozy impressionné par "le génie" d'Emmanuel Macron. Ce que l'on ne savait pas encore c'est qu'il est visiblement tombé sous le charme de la première dame, Brigitte Macron, à en croire RTL.

Selon la radio, cette dernière aurait visiblement charmé Nicolas Sarkozy au cours du dîner qu'ils ont partagé à l'Elysée suite à l'hommage national rendue à Simone Veil. Flatté par ses confidences élogieuses, l’ex-candidat à la primaire de la droite a en effet encensé Brigitte Macron, en égratignant au passage son époux. "Il n’a pas un grand charisme, mais elle, elle est très bien. D’ailleurs, elle m’a dit qu’elle avait toujours voté pour moi", a assuré l’ancien président, rapporte RTL.

Nicolas Sarkozy ne tarit pourtant pas d'éloges envers l'actuel président de la République, reconnaissant avoir été "un peu bluffé" par son ascension. "Ça ne peut pas marcher… Mais si ça marche, c'est un génie et il faudra s'incliner", avait-il encore commenté à l'adresse de son successeur lors de la campagne pour les élections législatives.

Selon le journal Le Figarole couple Sarkozy a été invité à la table de Brigitte et Emmanuel Macron, au palais de l'Elysée. Un entretien qui n'était pas censé fuiter dans la presse. Un repas "qui s'inscrit dans une série de rencontres que le chef de l'État compte avoir avec ses prédécesseurs", avait finalement confirmé le palais. Emmanuel Macron "souhaite les rencontrer dans un format informel", détaille-t-on dans le quotidien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicolas Sarkozy ne tarit pourtant pas d'éloges envers l'actuel président de la République.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-