Crise des gilets jaunes: Nicolas Sarkozy compte-t-il vraiment revenir?

Crise des gilets jaunes: Nicolas Sarkozy compte-t-il vraiment revenir?

Publié le 10/12/2018 à 11:09 - Mise à jour à 11:14
© Jean-Christophe MAGNENET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La rumeur d'un nouveau retour de Nicolas Sarkozy en politique a été lancée par une indiscrétion rapportée par "Le Parisien" selon laquelle l'ancien président se sentirait "obligé" de revenir, face à la crise actuelle. Une théorie cependant assez peu crédible.

Nicolas Sarkozy se verrait-il comme la solution à la crise des gilets jaunes? C'est en tout cas ce que laisse entendre une indiscrétion révélée dimanche 9 par Le Parisien. L'ancien président de la République se sentirait "obligé" de faire quelque chose face à la situation e la France.

Selon le quotidien local, il aurait évoqué cette possibilité devant quelques fidèles dans son bureau: "Carla me dit: «Nicolas, j’espère que tu vas rester sage». Mais vous avez vu la situation? Je ne vais pas avoir le choix, je vais peut-être être obligé de revenir…".

Une tentation du retour qui cependant reste à l'état de rumeur, même si l'idée est assez dans le style de Nicolas Sarkozy. C'est déjà la carte de la nécessité qu'il avait joué lors de son retour en politique en 2014: "Ce serait une forme d’abandon que de rester spectateur de la situation dans laquelle se trouve la France, devant le délitement du débat politique, et la persistance de divisions si dérisoires au sein de l’opposition", écrivait -il alors.

Voir: "Gilets jaunes" - Hollande tacle le gouvernement et demande plus de redistribution

Après avoir été rejeté en 2016 par sa propre famille politique dès le premier tour de la primaire, Nicolas Sarkozy est désormais avec Alain Juppé l'une des figures favorites de la droite. Loin devant un Laurent Wauquiez qui n'a jamais réussi à s'imposer comme rassembleur des Républicains.

Mais sa popularité à l'échelle nationale (environ 30% d'avis favorables) ne le fait pas vraiment sortir du lot. Surtout il incarne, avec d'autres, les "professionnels" de la politique que critiquent tant les gilets jaunes.

De plus, dans sa dernière apparition médiatique (un entretien au Point fin octobre) Nicolas Sarkozy assurait vouloir laisser du temps à Emmanuel Macron. La phrase rapportée par Le Parisien était-elle une boutade? Interrogé par Le Huff Post, l'entourage de l'ancien président a opposé un "démenti catégorique" à la rumeur.

Lire aussi:

LR: Laurent Wauquiez plus mal-aimé que jamais dans son propre camp

Affaire Bygmalion: comment la cour d'appel justifie le renvoi de Nicolas Sarkozy en correctionnelle

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicolas Sarkozy aurait déclaré être "obligé" de revenir en politique.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-