Dans un magazine gay, Jean-Marie Le Pen se défend de toute homophobie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Dans un magazine gay, Jean-Marie Le Pen se défend de toute homophobie

Publié le 06/03/2018 à 14:40 - Mise à jour à 15:06
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Déjà poursuivi pour provocation à la haine ou à la violence et injure envers les homosexuels, Jean-Marie Le Pen a multiplié les déclarations polémiques dans un entretien à un magazine gay. Tout en se défendant d'être homophobe.

Il doit comparaître en juin pour provocation à la haine ou la violence envers les homosexuels. Jean-Marie a accordé un entretien à Friendly, un bimestriel qui se présente comme le magazine "de la nouvelle génération gay décomplexée". Au cours de cet entretien, il s'est défendu d'être homophobe.

"Non, pas du tout. D'ailleurs, la plupart de mes collaborateurs sont homosexuels. Dans le fond, c'est leur problème personnel, c'est un élément de leur personnalité, c'est leur choix intime que je respecte", a fait savoir le cofondateur du Front national.

Néanmoins, Jean-Marie Le Pen s'est quand même fendu de quelques sorties polémiques. "A partir du moment où les homosexuels ne mettent pas leurs mains dans ma braguette ou dans celle de mes petits-enfants, et qu'ils ne se promènent pas avec une plume dans le cul sur les Champs-Elysées, ça m'est égal", a-t-il ainsi fait savoir.  

Voir aussi: Jean-Marie Le Pen devant le tribunal, poursuivi pour des déclarations sur les homosexuels

Pêle-mêle, il se déclare ensuite opposé à "la Gay pride" et au "mariage pour tous", et assure faire une différence "entre les homosexuels et les homosexualistes, qui sont ceux qui transforment leur choix sexuel personnel en idéologie politique". Et d'ajouter que les agressions contre les homosexuels "viennent généralement de la part des musulmans, qui ont dans ce domaine un rigorisme plus marqué que d'autres religions".

Celui que ses partisans surnomment le "Menhir" avait affirmé en mai 2016 dans une vidéo mise en ligne sur Internet: "Je crois que la pédophilie, qui a trouvé ses lettres de noblesse... interdites, mais tout de même, dans l'exaltation de l'homosexualité, met en cause toutes les professions qui approchent l'enfance et la jeunesse". Des propos outranciers qui lui valent d'être mis en examen pour provocation à la haine ou la violence envers les homosexuels.

Peu après la cérémonie d'hommage en l'honneur de Xavier Jugelé, policier abattu sur les Champs-Elysées lors d'un attentat, et homosexuel (son compagnon s'exprimait lors de la cérémonie), l'eurodéputé avait asséné: "Je pense que cette particularité familiale doit être tenue à l'écart de ce genre de cérémonie, qui gagnerait d'ailleurs à plus de discrétion".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Marie Le Pen sera jugé en juin pour provocation à la haine envers les homosexuels.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-