De Rugy traite Ruffin de "fasciste" et le compare à Jean-Marie Le Pen

De Rugy traite Ruffin de "fasciste" et le compare à Jean-Marie Le Pen

Publié le 01/07/2019 à 08:25 - Mise à jour à 08:26
© Kenzo TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

"Politicaillon" contre "fasciste", François Ruffin et François De Rugy se sont écharpés par médias interrposés samedi 29 et dimanche 30. Le ministre a été jusqu'à comparer le député insoumis à Jean-Marie Le Pen.

L'ambiance n'est pas à l'entente cordiale entre François Ruffin et François De Rugy. Le député LFI et le ministre de la Transition écologique se sont violemment écharpés par médias interposés au cours du week-end.

Dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube, François Ruffin a ouvert les hostilités en estimant que "si l'incarnation de l'écologie dans ce pays c'est de Rugy, c'est évident que tu rends l'écologie antipopulaire". L'élu de la Somme a qualifié l'ancien président de l'Assemblée nationale de "professionnel de la politique", de "politicaillon à la noix". "Une énergie alternative, ce serait chaque fois que François de Rugy retourne sa veste. Ça créerait de l’énergie. C’est mieux que les éoliennes", a-t-il raillé. Enfin François Ruffin a tancé le ministre sur le ton un peu "snob" qu'il utiliserait: "Avec son côté aristocratique, le château descend pour vous expliquer comment on va faire de l'écologie dans le pays…".

Lire aussi - Whirlpool d'Amiens: Ruffin demande "une implication" d'Emmanuel Macron

Des remarques acerbes qui ont provoqué la colère de François De Rugy qui a répondu dimanche sur BFMTV. "M. Ruffin franchit une nouvelle fois les bornes. Il m’attaque sur mon nom. Il a dit «C’est l’écologie des châteaux» et puis il prend un air. Vous savez à qui il me fait penser? À un fasciste. Les fascistes, ils se comportent comme ça. Ils discréditent les gens qui ne pensent pas comme eux au lieu de débattre, au lieu d’accepter la contradiction", s'est emporté le ministre.

Et d'ajouter: "Il fait une vidéo toutes les semaines. Vous savez qui faisait ça avant ? C'est Jean-Marie Le Pen. Il se met en scène, et puis il fait des petites imitations, et puis il parle à son caméraman. Mais là, on parle d'écologie, on parle de planète, qu'on fasse des propositions".

François de Rugy se dit cependant prêt à "débattre" sur un plateau avec François Ruffin, à condition que cela soit "sur des propositions, et non des proclamations".

Voir:

Mélenchon, Le Pen, Ruffin... le retour des tribuns à l'Assemblée

Climat: De Rugy "ce n'est pas à des juges" de contraindre le gouvernement

La hausse de la taxe carbone maintenue, annonce François de Rugy

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Répondant à François Ruffin, François De Rugy a traité ce dernier de "fasciste".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-