Décès de l'ancien secrétaire général de la CGT Georges Séguy à 89 ans

Décès de l'ancien secrétaire général de la CGT Georges Séguy à 89 ans

Publié le 14/08/2016 à 12:50
©Alain Jocard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'ancien secrétaire générale de la CGT (1967-1982), Georges Séguy, est décédé samedi à Montargis. Cet ancien résistant et déporté s'est éteint à l'âge de 89 ans

Georges Séguy, qui a dirigé la CGT de 1967 à 1982, est décédé samedi 13 à l'âge de 89 ans à l'hôpital de Montargis (Loiret), a-t-on appris dimanche auprès de l'Institut d'histoire sociale (IHS) de la CGT, dont M. Séguy était président d'honneur.

"Il est décédé hier en début d'après-midi", a déclaré à l'AFP Elyane Bressol, présidente de l'IHS, qui a précisé que l'ancien secrétaire général de la CGT "était hospitalisé depuis quelques jours à l'hôpital de Montargis, dans le Loiret". "Il a résisté à la maladie jusqu'au bout de ses forces mais il s'est éteint de faiblesse", a-t-elle ajouté. "Ces deux dernières années, la maladie ne l'a pas épargné, mais il est resté, jusqu'à ces dernières semaines, un résistant qui s'intéressait à la vie sociale du pays et qui avait un avis", selon Mme Bressol.

Manuel Valls, a salué dimanche "une grande figure du syndicalisme et des luttes sociales dans notre pays". "Il ne suffit pas de s’indigner, il faut s’engager", a écrit le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, rappelant les mots prononcés par Georges Séguy en 2013.

Ancien résistant et déporté, M. Séguy avait succédé en 1967 à Benoît Frachon à la tête de la CGT. C'est lui qui avait mené pour son syndicat les négociations de Grenelle en mai 1968, avant de devenir l'adversaire principal sur le terrain syndical des gouvernements de la Ve République.

En 1982, il avait cédé sa place à Henri Krasucki et quitté le bureau politique du PCF, parti dont il était membre depuis 1947. Officier de la Légion d'honneur, il avait publié Le Mai de la CGT (1972), Lutter (1975), et Résister, de Mauthausen à Mai 68 (2008).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ancien secrétaire générale de la CGT (1967-1982), Georges Séguy, est décédé samedi à Montargis.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-