Départementales: 29% des Français souhaitent le succès du Front national, selon un sondage

Auteur(s)
JmC
Publié le 15 février 2015 - 11:14
Mis à jour le 16 février 2015 - 11:01
Image
Une urne.
Crédits
©Christian Hartmann/Reuters
Un Français sur trois "souhaite" le succès du FN aux prochaines départementales
©Christian Hartmann/Reuters
Ce ne sont pas des intentions de vote mais des souhaits: 29% des Français verraient d'un bon œil le succès des candidats du Front national aux prochaines élections départementales, selon un sondage.

Près d'un tiers des Français (29%) "souhaitent" le succès du Front national aux prochaines élections départementales des 22 et 29 mars, selon un sondage de l'Ifop pour Le Journal du dimanche.

"Il ne s'agit pas d'un concours de pronostics, encore moins d'intentions de vote", souligne le journal. La question posée était: "Vous personnellement, souhaitez-vous pour les prochaines élections départementales le succès de…?"

La même question avait été posée avant les élections municipales de mars 2014: ils n'étaient alors que 20% à souhaiter la victoire des candidats du Front national, soit neuf points de moins.

Derrière le Front national (29%), ce sont les candidats de l'UDI et de l'UMP dont 25% des personnes interrogées souhaitent le succès à ces élections, devant les candidats du PS (22%), puis ceux du MoDem, d'Europe Ecologie Les Verts et du Front de Gauche (8% chacun).

A la question de savoir s'ils vont voter ou s'abstenir pour ce scrutin, 58% des Français prévoient de s'abstenir, soit deux points de plus que l'abstention des cantonales de 2011 et des européennes de 2014, et 22 points de plus que les municipales de 2014.

Ces élections départementales, les premières du genre, remplacent les élections cantonales et désignent les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans le cadre du canton. Les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront ainsi tous remplacés en mars 2015 par des conseillers départementaux.

(Sondage réalisé du 11 au 13 février auprès d'un échantillon représentatif de 900 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 960 personnes âgées de 18 ans et plus, hors villes de Paris et Lyon, selon la méthode des quotas et par questionnaire autoadministré).