Djihadistes français condamnés à mort en Irak: Le Drian veut éviter l'exécution

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Djihadistes français condamnés à mort en Irak: Le Drian veut éviter l'exécution

Publié le 28/05/2019 à 11:04 - Mise à jour à 11:07
© STEPHANE MAHE / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un quatrième ressortissant français, accusé d'être un djihadiste et d'appartenir à Daech, a été condamné à mort en Irak lundi 27. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a expliqué ce mardi 28 sur France Inter "multiplier les démarches pour éviter la peine de mort" à ces personnes.

Jean-Yves Le Drian est intervenu ce mardi matin sur France Inter pour réagir sur plusieurs sujets d'actualité, dont les résultats des élections européennes, la convocation de journalistes par la DGSI et la guerre au Yémen.

Le ministre des Affaires étrangères s'est aussi exprimé sur la condamnation à mort en Irak de quatre ressortissants français, accusés d'être des djihadistes appartenant à l'organisation terroriste Etat islamique.

Il a réaffirmé la volonté du gouvernement français de s'opposer à la peine de mort, partout, y compris aux Etats-Unis et en Irak.

"J'ai rappelé au président Saleh notre position: nous sommes contre la peine de mort partout", a-t-il ainsi déclaré.

Lire aussi: la France n'acceptera pas de condamnation à mort de djihadistes français en Irak

Jean-Yves Le Drian a aussi assuré que l'Etat français mettait tout en œuvre pour que la justice irakienne n'en n'arrive pas à la sentence capitale: "Nous multiplions les démarches pour éviter la peine de mort à ces quatre Français".

Il a cependant confirmé que ces individus devaient être jugés par la justice des pays où ils avaient perpétré des attaques.

"Il y a deux principes, qui ne sont pas contradictoires. Le premier, c'est que ces terroristes-là, parce qu'il s'agit bien de terroristes, qui nous ont attaqués et qui ont été semeurs de mort en Irak, doivent être jugés là où ils ont commis leur crime. Et donc c'est à la justice irakienne de les juger. Deuxièmement, nous sommes tout à fait opposés à la peine de mort. Et nous le disons, y compris pour ces quatre personnes", a-t-il expliqué.

Le ministre des Affaires étrangères attend désormais que la procédure d'appel soit menée à son terme par la justice irakienne, et avisera en conséquence.

Et aussi:

Un quatrième Français membre de Daech condamné à la pendaison en Irak

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Yves Le Drian a assuré tout faire pour éviter l'exécution aux quatre djihadistes français condamnés à mort en Irak.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-