Djihadistes: sept Français ou résidents français auteurs d'attentats-suicides en Irak et en Syrie selon Manuel Valls

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Djihadistes: sept Français ou résidents français auteurs d'attentats-suicides en Irak et en Syrie selon Manuel Valls

Publié le 13/04/2015 à 18:36 - Mise à jour le 14/04/2015 à 09:38
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le Premier ministre a annoncé à la tribune de l'Assemblée nationale que "sept Français ou résidents français auteurs d'attentats suicides en Irak et en Syrie" dans le cadre des discussions sur le projet de loi sur le renseignement.

Alors que le Premier ministre en personne s'est présenté devant les députés de l'Assemblée nationale pour défendre son projet sur le renseignement, Manuel en a profité pour révéler que sept Français ou résidents français auteurs d'attentats-suicides en Irak et en Syrie

"Un phénomène nouveau doit retenir particulièrement notre attention pour son risque de réplique en France et je donne ces éléments sans doute pour la première fois: les services de renseignement ont établi que sept de ces individus - je parle de Français ou de résidents en France - sont morts en action-suicide en Syrie ou en Irak", a déclaré le Premier ministre devant les députés.

"Le plus jeune n'avait pas 20 ans et parmi eux, six étaient des nouveaux convertis", a ajouté Manuel Valls. "S'agit-il d'une volonté délibérée de Daech de sacrifier en priorité ces profils? S'agit-il pour les candidats au suicide de faire preuve de zèle idéologique pour attester de leur conversion? Ceci illustre en tout cas les redoutables capacités d'endoctrinement de Daech", s'est interrogé le chef du gouvernement.

Quelques 1.450 Français figureraient parmi les 5.000 à 6.000 volontaires européens à être parti faire le djihad en Syrie, selon les révélations de la Commissaire européenne à la justice, la Tchèque Vera Jourova, qui s’est exprimée dans un entretien paru ce lundi dans Le Figaro. Pour sa part, le Premier ministre a estimé leur nombre à 1.550, soit "un quasi-triplement depuis le 1er janvier 2014". Il a également précisé qu'une centaine d'entre eux avaient trouvé la mort sur les théâtres de conflit irako-syrien.

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Manuel Valls a fait le point sur le nombre de Français partis faire de le djihad en Syrie et en Irak.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-