"Ectoplasme", "frustré", "aigri": Loiseau se fait des amis au Parlement européen

"Ectoplasme", "frustré", "aigri": Loiseau se fait des amis au Parlement européen

Publié le 13/06/2019 à 13:36 - Mise à jour à 14:04
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La tête de liste LREM aux Européennes, Nathalie Loiseau, est accusée par le journal belge Le Soir d'avoir tenu des propos peu élogieux envers ses alliés au parlement européen. Des propos que l'on peut même qualifié d'insultants.

 

De l'art de se faire des amis. A peine arrivé au Parlement européen à la faveur des élections européennes, Nathalie Loiseau, ex-tête de liste de majorité, a fait une entrée fracassante dans l'institution. Mercredi 5, elle s'est laissée allée à quelques confidences face à une douzaine de journalistes. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'eurodéputée n'a pas été tendre avec ses alliés.

Selon le quotidien belge Le Soir, qui révèle l'information, l'ancienne ministre a tenu des propos très durs à l'égard de ses futurs partenaires du groupe centriste ADLE.

L'ex-Premier ministre belge, Guy Verhofstadt a ainsi été qualifié de "vieux de la vieille qui a des frustrations rentrées depuis quinze ans". La députée européenne néerlandaise, Sophie in 't Veld, aurait-elle perdu "toutes les batailles qu'elle mène depuis quinze ans". L’ancien ministre centriste Jean Arthuis, s'est vu qualifié par l’ancienne ministre d’"homme totalement aigri".

Manfred Weber, leader de la droite candidat à la présidence de la Commission? C’est un "ectoplasme" qui "n’a jamais rien réussi". En parlant d'Allemagne, elle n'aurait pas hésité non plus à s'attaquer à Angela Merkel, "le problème de l'Europe". Ambiance

Lire aussi - Européennes: l'Elysée salue "un score honorable" de la liste Loiseau

Mise en garde par message par une collègue atterrée qui assistait à la scène, l’eurodéputée a tout de même tenu à préciser que ses propos n’engageaient pas Emmanuel Macron.

La sortie de route de Nathalie Loiseau est d'autant plus gênante pour La République en Marche quand on voit la teneur du mail qu'elle avait envoyé quelques heures avant à ces collègues députés. "Un conseil: la jouer modestes et surtout pas arrogants. Les prédécesseurs d’autres familles politiques n’ont pas toujours eu cette finesse. Les Français ont donc une mauvaise réputation à contredire", révèle Libération.

Nathalie Loiseau a qualifié l'échange de "pure invention" sans convaincre.

Voir:

Google contre Commission européenne: le choc des titans

Européennes: Loiseau étrille les "copyrights" de certaines "féministes"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nathalie Loiseau est accusée par le journal belge "Le Soir" d'avoir tenu des propos peu élogieux envers ses alliés au parlement européen.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-