Education: une évaluation de français dès le CE2

Education: une évaluation de français dès le CE2

Publié le 16/03/2015 à 14:57 - Mise à jour à 15:20
©Erez Lichtfeld/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem a annoncé ce lundi qu'un test de français serait effectué par les élèves de CE2 dès la rentrée prochaine. Une évaluation qui vise à identifier les problèmes et permettre aux enseignants de les régler au plus tôt.

"Les résultats des petits Français en lecture et en écriture ne sont pas bons et n'ont cessé de se dégrader ces dernières années". Le constat de Najat Vallaud-Belkacem est clair et assez inquiétant. Or, "les fondamentaux s'acquièrent notamment dès les première années du primaire". Interrogée ce lundi matin sur RTL, la ministre de l'Education nationale a annoncé qu'un test de français serait désormais soumis à tous les élèves à leur arrivée en CE2, et ce dès la rentrée prochaine.

Une évaluation "systématique" qui se fera sous la forme d'un QCM (questionnaire à choix multiple) "très simple" mais n'aura pas pour but de noter ou sanctionner les élèves: "ce n'est pas un examen. Il faut rassurer tout de suite les parents. (…) L'idée, c'est que dans chaque classe, ces résultats aident l'enseignant à savoir comment adapter ses outils pour faire progresser l'enfant", a précisé la ministre. Pour éviter un stress inutile, le test aura d'ailleurs lieu non pas le jour de la rentrée mais deux semaines après.

Cette évaluation a pour but bien sûr d'"éviter les décrochages" dès le cours élémentaire et est liée à la transmission des savoirs, mais aussi des valeurs, selon Najat Vallaud-Belkacem: "l'un et l'autre sont liés. (…) Un enfant qui ne maîtrise pas le français, qui n'arrive pas à exprimer ses idées, passera plus vraisemblablement par la violence ou par le rejet des autres que par la parole".

Prévu pour la rentrée prochaine, ce type d'évaluation devrait également être appliqué pour les mathématiques mais pas avant la rentrée 2016. "C'est aussi un sujet qu'il faut vérifier dès le plus jeune âge", a conclu la ministre.

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Najat Vallaud-Belkacem a annoncé la mise en place d'un test de français systématique à l'entrée en CE2.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-