Elections européennes: Radio Londres s'affole

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 26 mai 2019 - 20:22
Image
Twitter a affiché d'excellents résultats trimestriels mardi 23 avril 2019, tandis que le président américain attaquait le réseau social
Crédits
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Le hashtag #RadioLondres s'affole alors que les premières estimations basées sur les sondage de sortie des urnes pour les élections européennes sont dévoilées.
© NICOLAS ASFOURI / AFP

Le hashtag Radio Londres s'affole sur les réseaux sociaux alors que les premiers bureaux de vote ont fermés à 18h en France. Il faudra pourtant attendre 20h pour voir publiées les premières estimations officielles.

C'est en effet à 20h que les bureaux de vote des grandes villes fermeront leurs portes, certains ont donc encore un peu de temps pour se rendre jusqu'aux urnes.

En effet, la loi interdit aux médias comme aux particuliers de révéler de tels sondages avant 20h, à l'exception des chiffres de la participation, avant la fermeture de tous les bureaux de vote afin de ne pas influer sur la décision des électeurs.

Certains pourtant s'évertuent à donner des indications, plus ou moins renseignées, sur Twitter notamment. Des éléments à prendre avec beaucoup de prudence toutefois. 

D'autres estimations à la sortie des urnes, concernant nos voisins européens, sont cependant disponibles dès ce dimanche à 18h.

Lire: Résultat des élections européennes 2019: les premiers chiffres

Les élections européennes sont organisées du jeudi 23 au dimanche 26 dans les 28 pays de l'Union européenne. Les électeurs des différents pays sont appelés à élire 751 eurodéputés au total.

En France, quelque 47,1 millions de personnes sont inscrites sur les listes électorales, dont 331.000 ressortissants d'un autre Etat membre de l'UE. Les électeurs français pourront choisir parmi les 34 listes en lice, un chiffre record, afin d'élire les 79 députés européens qui représenteront la France au Parlement européen pour la prochaine mandature 2019-2024.

A la veille du scrutin, entre 45% et 48% des intentions de vote se concentrent sur les deux listes RN et LREM. Et l'élection devrait être à nouveau marquée par une forte abstention, malgré un sursaut de mobilisation anticipé depuis ces derniers jours par les instituts de sondage. Un succès du Rassemblement national serait perçu comme un désaveu pour Emmanuel Macron. Ce dernier n'a en effet cessé de dramatiser l'enjeu du scrutin et s'est investi personnellement dans la fin de campagne, malgré un résultat incertain.

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don