Elections présidentielles: le second tour perturbé par les Femen dans le fief de Marine Le Pen (photos)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Elections présidentielles: le second tour perturbé par les Femen dans le fief de Marine Le Pen (photos)

Publié le 07/05/2017 à 17:24 - Mise à jour à 17:54
©Inna Shevchenko/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des militantes Femen sont venues perturber le second tour de l'élection présidentielle à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le fief de Marine Le Pen. Ce dimanche matin, quatre jeune femmes seins nus ont déployé une banderole contre la candidate.

Alors qu'au Touquet (Pas-de-Calais) Emmanuel Macron a voté dans le calme ce dimanche 7 au matin, Marine Le Pen a eu un accueil plus musclé dans son fief d'Hénin-Beaumont. En effet, quatre militantes Femen ont escaladé l'échafaudage d'une église pour y déployer une banderole contre la candidate Front national.

Les militantes étaient toutes seins nus, la marque de fabrique du groupe, et l'une d'entre elles brandissait un drapeau français. Sur leur banderole était inscrit: "Marine au pouvoir, Marianne au désespoir". Les jeunes femmes ont ensuite été arrêtées après cette action de protestation choc. Bien qu'elles se soient débattues, les forces de l'ordre ont pu les maîtriser.

La candidate Front national a elle voté en fin de matinée, vers 11h. Elle n'a donc pas croisé les militantes qui avaient investi l'échafaudage dès 8h du matin. Les Femen avaient déjà réalisé une action anti-FN durant l'entre-deux-tours. Le 1er mai, l'une d'entre elles était montée sur la statue de Jeanne d'Arc sur la place des Pyramides, dans le premier arrondissement de Paris. Elle avait protesté sur ce lieu symbolique en expliquant que Jeanne d'Arc était "une figure historique captive" de la candidate.

Qui sera le huitième président de la Ve République? Un total de 47 millions de Français sont appelés aux urnes pour le second tour de l'élection présidentielle opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen qui a débuté samedi 6 en outre-mer et s'achèvera dimanche 7 à 20h, heure de clôture des derniers bureaux de vote en métropole.

Aussitôt les premières estimations fiables seront publiées et le visage du nouveau locataire de l'Elysée, qui dirigera le pays pendant les cinq prochaines années, sera connu. Et si l'un partait favori dans les derniers sondages, tout reste possible au terme d'une élection qui restera marquée par révélations fracassantes ou autres "fake news" ravageuses.

> Rebondissements, tendances, premiers résultats: suivez le second tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 7 mai en direct avec FranceSoir en cliquant ici

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des militantes Femen ont déployé une banderole contre Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, ce dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-