Elisabeth Guigou voilée dans une mosquée: polémique de la droite et mise au point de la députée

Elisabeth Guigou voilée dans une mosquée: polémique de la droite et mise au point de la députée

Publié le 10/06/2017 à 11:51 - Mise à jour à 12:00
©Eric Feferberg/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plusieurs personnalités politiques de droite ont fustigé vendredi le choix d'Elisabeth Guigou de "faire campagne voilée", après la publication d'une photo de la député voilée dans une mosquée. L'ancienne ministre a répondu aux accusations.

Il n'a pas fallu grand chose pour qu'éclate la polémique: un article du Point, publié vendredi 9. Ce dernier explique qu'Élisabeth Guigou, candidate sortante dans la 6e de Seine-Saint-Denis, a assisté voilée à la rupture du jeûne du ramadan à la mosquée de Pantin, lundi 5.

"Est-ce un coup de canif supplémentaire dans la stricte laïcité à la française que revendique et met en avant la quasi-totalité de notre classe politique?", s'interroge l'hebdomadaire qui précise que l'ancienne ministre est candidate aux législatives dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis.

Il n'a pas fallu longtemps pour que les tenants de la droite dure montent au créneau pour dénoncer "une entorse à la laïcité". Le terme de "soumission" a même été employé par Nadine Morano, Nicolas Dupont-Aignan ou encore Robert Ménard. "Se voilant en pleine campagne, Élisabeth Guigou montre son vrai visage: celui de la soumission de l'Etat face aux revendications islamistes", a notamment tweeté le candidat de Debout la France à la présidentielle.

"Qu'une ancienne ministre fasse campagne voilée en dit long sur l'affaissement moral de notre classe politique", a de son côté estimé la présidente du Front national Marine Le Pen.

Face à cette bronca, la députée a souhaité réagir. "Je respecte les usages dans les lieux de culte. TOUS les lieux de culte", a ainsi répondu Élisabeth Guigou sur Twitter, comme lorsqu’elle avait porté "un châle noir sur la tête, des gants et une robe longue" au Vatican pour respecter le protocole.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ancienne ministre a répondu aux accusations de "soumission à l'Islam".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-