Emmanuel Macron à l'Elysée: François Hollande lui communique-t-il vraiment les codes nucléaires lors de la passation?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Emmanuel Macron à l'Elysée: François Hollande lui communique-t-il vraiment les codes nucléaires lors de la passation?

Publié le 14/05/2017 à 10:01 - Mise à jour à 10:04
© STEPHANE DE SAKUTIN / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron arrive ce dimanche au palais de l'Elysée pour devenir le huitième président de la République française. Là, il sera attendu par François Hollande et ils débuterons ensemble la cérémonie de passation de pouvoir, où sera évoqué notamment la question de l'arme nucléaire.

A chaque passation de pouvoir, le symbole est tenace: ce serait lors de l'entretien entre l'ancien et le nouveau président de la République que se fait la passation d'un secret lourd de signification, le code nucléaire permettant au locataire de l'Elysée, chef des armées, d'utiliser l'arme atomique.

Or, la transmission du code nucléaire n'est pas nécessairement à l'ordre du jour de l'échange entre l'ancien et le nouveau président… même si la chose sera probablement évoquée. Tout d'abord, c n'est pas stricto sensu "le code de l'arme nucléaire" qui est transmis à un nouveau président, mais des codes permettant son identification en tant que président, dans le cas où le chef de l'Etat décidait de rentrer en contact avec les forces armées pour ordonner un tir.

La réalité opérationnelle de la transmission de la procédure pour effectuer un tir atomique se fera plus discrètement et ultérieurement, lors d'une prise de connaissance moins formelle mais plus approfondie en compagnie du chef d'état-major, dans le PC Jupiter, une installation située sous le palais de l'Elysée.

Le mythe de la transmission d'un "code" unique remonte notamment à l'époque de Georges Pompidou, qui avait fait inscrire le code nucléaire sur un médaillon qu'il avait transmis à Valery Giscard d'Estaing. Ce dernier l'avait ensuite donné à François Mitterrand… qui l'avait brièvement égaré ! Depuis cette époque, la transmission du code ne se fait donc plus de manière aussi formelle. En outre, les codes en question sont changés régulièrement pour des questions de sécurité, et ce n'est donc pas un code immuable qui est transmis d'un président à l'autre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux hommes vont évoquer la question nucléaire lors de leur entretien.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-