Emmanuel Macron signe un mot d'excuse à des lycéens qui avaient séché les cours pour le voir (photo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Emmanuel Macron signe un mot d'excuse à des lycéens qui avaient séché les cours pour le voir (photo)

Publié le 02/06/2017 à 14:58 - Mise à jour à 15:20
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Emmanuel Macron était jeudi en déplacement à Lorient, dans le Morbihan. Une occasion de rencontrer les professionnels de la pêche au port de la ville. Habitué des bains de foule, le président n'a pas dérogé à la règle. Et cette fois des lycéens venus le voir au lieu d'aller en cours ont réussi à lui faire signer un mot pour excuser leur retard.

Emmanuel Macron était en déplacement jeudi 1er à Lorient, dans le Morbihan. Une occasion pour lui de visiter le port de la ville et d'y rencontrer les pêcheurs. Une foule s'était massée sur le passage du président pour espérer le voir, échanger un mot avec lui ou simplement prendre des photos. Parmi eux, six lycéens qui avaient séché leur cours de sport pour venir voir Emmanuel Macron.

Comme le rapporte Ouest-France, Yoan, Hazal, Juliette, Elouan, Solène et Yaz, tous élèves en classe de seconde au lycée Saint-Louis de Lorient, préféraient être en retard en cours de sport plutôt que de rater le président. "On s'inquiétait parce qu'on allait être en retard au cours de sport à 13h30. On se disait qu'on allait se faire engueuler", a expliqué Elouan au quotidien.

Un homme à côté d'eux les a alors entendu et leur à dit, certainement en plaisantant, qu'ils n'avaient qu'à faire signer un mot d'excuse à Emmanuel Macron. Ni une, ni deux, Yoan a décidé d'écrire un mot à faire signer: "je soussigné Emmanuel Macron, président de la République et chef de l'armée, autorise Yoan, Hazal, Juliette, Elouan, Solène et Yaz à arriver en retard en cours pour me rencontrer".

Après avoir attendu que le président arrive vers eux, le petit groupe de jeunes lui a demandé de signer le papier, ce qu'il a accepté avce un sourire avant de leur serrer la main. Rentrés au lycée, les élèves ont été accueillis par les rires des surveillants, de la CPE et de leur prof de sport. Même leurs parents ne les ont pas disputés, "ils étaient même un peu fiers je crois", a confié Elouan.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lors d'un bain de foule, Emmanuel Macron a signé un mot d'excuse à des lycéens.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-