En lutte contre les dépenses publiques, Laurent Wauquiez obtient une nouvelle indemnité

En lutte contre les dépenses publiques, Laurent Wauquiez obtient une nouvelle indemnité

Publié le 10/02/2017 à 11:09 - Mise à jour à 11:15
©Nicolas Messyasz/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a voté jeudi l'octroi d'une indemnité de déplacement et de bouche à son président Laurent Wauquiez. Une mesure parfaitement légale mais qui a suscité le mécontentement de l'opposition, au nom de l'exemplarité et de la transparence.

Le timing n'est probablement pas le meilleur, en pleine affaire Fillon. Le Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a voté jeudi 9 au soir une indemnité supplémentaire au président de la région Laurent Wauquiez. Un peu moins de 100 euros par jour, qui ont provoqué la réaction de l'opposition socialiste et la polémique.

Cette somme est destinée à rembourser les frais d'hébergement et de bouche du président de région quand celui-ci exerce son mandat en-dehors de sa ville de résidence, en l'occurrence à Lyon, alors que Laurent Wauquiez habite au Puy-en-Velay, à 130 kilomètres. Il peut se faire rembourser 60 euros par nuit et 15,25 euros par repas.

Cette mesure n'est en rien illégale -elle est prévue par l'article L4135-19 du code des collectivités territoriales- mais elle apparaît moralement ambigüe à l'opposition.

D'abord parce que le vice-président du parti Les Républicains a fait de la réduction des dépenses publiques l'un des principaux chantier de son mandat. Mais aussi parce que ce remboursement n'entre pas en compte dans le calcul des indemnités des élus, dont Laurent Wauquiez a atteint le plafond avec 8.231 euros brut.

S'agissant de remboursement et non d'"argent de poche", comme le rappelle son cabinet, il n'y a pas dans cette mesure d'enrichissement personnel de Laurent Wauquiez. Son entourage précise également que l'ancien président de la région Auvergne, socialiste, en bénéficiait également.

Ce que reconnaît le leader de l'opposition Jean-François Debat. Toutefois, "cette disposition, bien que légale, nous interroge cependant fortement. (...) Se faire payer un pied-à-terre lyonnais tout en mettant une pression considérable sur les Auvergnats et les Rhônalpins pour réduire les dépenses de la Région de 75 millions d’euros par an, il y a là, pour le moins, un vrai manque de cohérence et une -très légère! - contradiction", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Il relève également que "cette demande intervient quatre mois seulement avant la fin de son mandat de député", que Laurent Wauquiez ne peut renouveler en raison du non-cumul. Et d'évoquer en plein PenelopeGate la nécessité de transparence, et la citation de François Fillon lorsqu'il avait présenté ses excuses: "ce qui était acceptable hier, à défaut d’être accepté, ne l’est plus aujourd’hui".

Laurent Wauquiez a rappelé de son côté que l'indemnité était prévue par la loi, et qu'il aurait pu demander un logement de fonction, mais trouvait l'idée "indécente".

Les socialistes se sont finalement abstenus lors du vote de cette mesure, jeudi 9 au soir. Le PCF et le Front de gauche ont voté pour, au contraire des élus FN. Pour désamorcer la polémique la majorité a proposé de rendre compte chaque année des frais versés au président de la Région, précise La Montagne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Parce qu'il habite loin de son lieu de travail en temps que Président de région, Laurent Wauquiez peut se faire rembourser jusqu'à 90,50 euros par jour.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-