En passe d'être exclu de LR, Thierry Solère veut "offrir une alternative aux Français"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

En passe d'être exclu de LR, Thierry Solère veut "offrir une alternative aux Français"

Publié le 25/10/2017 à 11:00 - Mise à jour à 11:09
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que le bureau politique de LR n'a pas pu statuer mardi sur l'exclusion des cinq pro-Macron, dont il fait partie, Thierry Solère semble réfléchir à la création d'un nouveau parti politique.

Il voudrait "offrir une alternative aux Français". Thierry Solère, en passe d'être exclu du parti Les Républicains, pense déjà à l'avenir. Mardi 24 puis ce mercredi 25, le député "constructif" des Hauts-de-Seine a évoqué la possibilité de la création d'un nouveau parti, sur RTL puis BFMTV.

"Il y aura une offre politique nouvelle, il y aura probablement un nouveau parti. Il y a des discussions avec nos amis de l'UDI. On y travaille activement", a assuré l'élu sous le joug d'une exclusion prochaine de son parti actuel.

Celui qui a pris la tête des constructifs à l'Assemblée nationale, groupe de députés non affilés à LREM mais en accord avec, n'arrive pourtant pas à comprendre la décision de son parti. "Je suis toujours membre des Républicains. Il y a une minorité qui veut s'enfermer depuis l'élection présidentielle et qui veut exclure tout le monde. C'est quand même étonnant: on est exclu parce qu'on vote des réformes qu'on réclame depuis 15 ans", a-t-il soutenu.

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics, Thierry Solère, Edouard Philippe, Premier ministre, Franck Riester, député de Seine-et-Marne et Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot, sont menacés par cette exclusion imminente.

Mardi, le bureau politique du parti Les Républicains a trouvé un terrain d'entente sur l'éviction de ces cinq adhérents. Mais le quorum de 63 personnes présentes au BP n'a pas été atteint, une validation des exclusions devra donc être prononcée mardi 31.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Député constructif à l'Assemblée nationale, Thierry Solère désirer créer un nouveau parti.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-