Enedis pourra bientôt couper les ballons d’eau chaude à distance via Linky

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 octobre 2022 - 15:30
Image
Linky
Crédits
AFP
Un avant-goût de passe énergétique ?
AFP

Controversé depuis sa commercialisation à marche forcée auprès des ménages français, dans le cadre de cette crise énergétique, le compteur Linky permettra le pilotage à distance de la consommation électrique de ses utilisateurs. Les foyers équipés d’un compteur Linky, et qui ont un contrat heures pleines/heures creuses, sont concernés par une nouvelle mesure gouvernementale s'appliquant aux gestionnaires des réseaux publics de distribution d'électricité ainsi qu'aux fournisseurs d'électricité, soit 4,3 millions de personnes. Sur les réseaux sociaux, ils ont été nombreux à annoncer que cette autre thèse complotiste devient aujourd'hui réalité.

À partir du 15 octobre prochain, le gestionnaire de distribution d’électricité Enedis va pouvoir couper l’alimentation électrique de certains ballons d’eau chaude pendant deux heures, a annoncé un arrêté du 22 septembre 2022, publié le 27 septembre au « Journal officiel », et repéré par l’association de consommateurs UFC Que Choisir.

Les usagers concernés sont ceux équipés d’un compteur Linky

Cette décision « concerne les usagers équipés d’un compteur Linky et disposant d’un contrat heures pleines/heures creuses dont une partie des heures creuses se situe à la mi-journée, entre 12 heures et 14 heures », explique l’association. Selon Enedis, cette mesure va toucher 4,3 millions de clients, des particuliers mais aussi des entreprises ou des collectivités locales.

Tous les fournisseurs d’électricité sont concernés par ces coupures entre midi et 14 heures, mais ils doivent prévenir en amont. Selon l’arrêté, la coupure ne pourra « être supérieure à deux heures ». La mesure va durer jusqu’à la mi-avril ou la mi-mai selon France info.

« La mesure va sûrement faire beaucoup jaser, mais ses conséquences devraient être limitées si les usagers programment leur chauffe-eau électrique pour qu’il fonctionne sur les heures creuses de la nuit, et celles de l’après-midi après 14h. Hormis de gros besoins d’eau chaude au milieu de la journée, la mesure pourrait passer inaperçue », peut-on lire en conclusion de l'analyse de l'association de consommateurs.

« Du point de vue du client, il n’y a pas d’impact »

Concrètement, la mise en chauffe des ballons s’effectuera désormais lors des heures creuses nocturnes. Enedis assure à Franceinfo que « du point de vue du client, il n’y a pas d’impact », et que la tarification restera la même. Pour les autres appareils, comme le frigo, la télévision ou les plaques de cuisson, par exemple, il n’y aura aucun changement, insiste Enedis.

« Pour éviter les pics de consommation du midi et un éventuel déséquilibre sur la demande en cet hiver, à la demande des autorités et grâce au compteur Linky, les ballons d’eau chaude vont automatiquement chauffer la nuit, en heures creuse », assure Enedis, qui se félicite du fait que chacun peut dès à présent vérifier sur son contrat s'il est concerné par les coupures d'alimentation à venir.

« Cela ne change rien aux usages électriques de 12h-14h, qui continuent à bénéficier du tarif heures creuses », veut encore rassurer la filiale d'EDF qui conclut en ces termes : « Pour résumer, cette mesure permet de consommer l'énergie au bon moment (la nuit), sans impacter le confort ni la facture des Français. »

L'arrêté a été proposé par RTE, le gestionnaire français du transport d'électricité. Comme le rapporte France info. Cette mesure doit ainsi permettre d'« économiser 3,5 gigawatts par jour sur la plage horaire concernée, soit l'équivalent de la production de trois réacteurs nucléaires et demi ».

Les réseaux sociaux en ébullition 

À la suite de cette annonce, le président des Patriotes, Florian Philippot, a dénoncé sur Twitter « un avant-goût de passe énergétique ». Après avoir appelé à se souvenir « quand on nous expliquait que les craintes sur le nouveau compteur Linky étaient du "complotisme"», le député européen Gilbert Collard a ironisé« Décidément, il arrive que les complotistes soient bien au courant ! » Quant à Nicolas Dupont-Aignan, il estime pour sa part que « le piège se referme sur les Français. »

À LIRE AUSSI

Image
BORNE / VON DER LEYEN
Restrictions énergétiques : quand les bourreaux se rêvent en héros
Mercredi 14 septembre, pendant qu'Ursula Von Der Leyen expliquait sur la scène européenne strasbourgeoise pourquoi l'Union européenne devait poursuivre sans ménagement...
15 septembre 2022 - 21:05
Politique
Image
Des policiers français se tiennent en groupe sur la Place de la Nation au milieu d'affrontements avec des manifestants en marge du rassemblement annuel du 1er mai (Fête du travail), marquant la Journée internationale des travailleurs, à Paris, le 1er mai 2022.
Sobriété énergétique : bientôt une police des températures ?
D’après une information tirée d’un article du numéro du 7 septembre 2022 du Canard enchaîné, le gouvernement aurait pour projet de créer une police des températures da...
08 septembre 2022 - 11:40
Politique
Image
Herbert Reul, ministre d'un État allemand
Crise énergétique : un ministre allemand qualifie les manifestants "d’ennemis de l'État"
En Allemagne, la colère gronde à cause des prévisions de restrictions énergétiques pour cet hiver. Selon les informations du Summit News, confirmées par RTL News, Herb...
24 août 2022 - 14:25
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.