Financement de l'islam: Bayrou favorable à une taxe sur la certification halal

Financement de l'islam: Bayrou favorable à une taxe sur la certification halal

Publié le 01/08/2016 à 14:16 - Mise à jour à 14:17
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Interrogé sur la question du financement de l'islam, évoquée par Manuel Valls, François Bayrou a estimé ce lundi qu'une taxe sur la certification halal est "probablement une réponse". Pour le président du MoDem, "il n'est pas possible d'avoir une religion qui soit financée de l'extérieur par des autorités politiques qui soient extérieures aux autorités françaises"

Le président du MoDem François Bayrou a affirmé ce lundi 1er que la question du financement de l'islam, évoquée par Manuel Valls, est "urgente", estimant qu'une taxe sur la certification halal est "probablement une réponse". "Je pense que la question du financement est une question qui est urgente pour la société française, parce qu'il n'est pas possible d'avoir une religion qui soit financée de l'extérieur par des autorités politiques qui soient extérieures aux autorités françaises", a déclaré M. Bayrou sur France Info.

"De ce point de vue là, je pense que le gouvernement a raison de poser cette question, mais si on pose cette question, alors il y en a une autre à poser, qui est quel financement pour remplacer ces financements extérieurs et pour qu'on trouve un meilleur équilibre", a-t-il poursuivi. "On a une fondation (la Fondation pour l'islam de France, NDLR) qui ne marche pas depuis dix ans, (...) dont il faut revoir la légitimité des représentants et dont il faut revoir les sources de financement", a développé le maire de Pau. "Par exemple avait été évoquée depuis longtemps (...) une contribution sur la certification halal qui était de ce point de vue là probablement une réponse".

Interrogé par ailleurs sur sa décision d'armer la police municipale de sa ville face à la menace terroriste, alors qu'il y était jusqu'à présent réticent, M. Bayrou a expliqué que "lorsque la menace évolue, il faut que la réponse évolue".

"Personne ne peut dire qu'une décision, un dispositif, puisse à lui seul empêcher les horreurs que nous avons rencontrées, personne ne peut dire ça", a-t-il souligné. "On est hélas dans des circonstances qui vont durer longtemps, desquelles personne n'est à l'abri, y compris pas des villes comme les nôtres (...) et donc il faut que la réponse évolue et que ceux qui ont la charge de défendre des citoyens soient armés pour faire face à la menace", a-t-il poursuivi.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Je pense que la question du financement est une question qui est urgente pour la société française", a déclaré François Bayrou sur France Info.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-