France 5 diffuse dimanche un documentaire accablant sur le sexisme dans la vie politique française

Auteur(s)
DD.
Publié le 25 avril 2015 - 20:45
Mis à jour le 26 avril 2015 - 19:42
Image
Cécile Duflot.
Crédits
©Charles Platiau/Reuters
En tant que ministre ou que députée, Cécile Duflot (EELV) a fait plusieurs fois l'expérience du sexisme en politique.
©Charles Platiau/Reuters
Alors que les femmes ne représentent qu'un député sur quatre, elles doivent le plus souvent subir des remarques déplacées ou des comportements inappropriés de la part de leurs collègues masculins. France 5 diffuse dimanche un documentaire qui se penche sur ces comportements qui perdurent.

France 5 diffusera dimanche soir Sexisme en politique: un mal dominant. Ce documentaire de la réalisatrice Stéphanie Kaim propose de rencontrer des élues qui ont du faire face, notamment à l’Assemblée nationale, aux remarques et comportements sexistes de leurs collègues masculins. Et l’histoire politique française récente regorge d’anecdotes, plus ou moins gênantes, notamment depuis que la loi sur la parité en 2003 à petit à petit imposer les femmes en politique comme une évidence.

Imitation de cris d’animaux, sifflements, remarques sexistes, doutes sur la compétence ou rappel à des "obligations familiales" supposées, ces élues de la République ont souvent tout entendu. Et nul n’est à l’abri: le documentaire donne la voix à l’ensemble du spectre politique, de Cécile Duflot (EELV) à Marine Le Pen (FN) en passant par Chantal Jouanno (UDI) ou Samia Ghali (PS-sénatrice).

Un documentaire qui rappelle que la France ne brille pas particulièrement par la place accordée aux femmes dans sa représentation politique. Même si la loi de 2003 a permis de faire émerger une nouvelle génération qui n’arrivait plus forcément en marchant sur les traces de leurs pères (comme Martine Aubry, Roselyne Bachelot ou Michèle Alliot-Marie), l’Assemblée nationale ne compte toujours que 27% de femmes (25% au Sénat), et seuls 16% des maires sont des femmes. La faute le plus souvent à une arrivée dans le monde politique en étant envoyées dans des circonscriptions électorales ingagnables dans le cadre d’élection uninominale, expliquant pourquoi l’Assemblée nationale est à la traîne par rapport aux assemblées départementales ou régionales où une parité stricte s’applique.

(voir ci-dessous la bande annonce du documentaire "Sexisme en politique: un mal dominant" qui sera diffusé dimanche soir sur France5)

 

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don