François Baroin confirme qu'il va se détacher de la politique à l'échelle nationale

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

François Baroin confirme qu'il va se détacher de la politique à l'échelle nationale

Publié le 17/07/2017 à 12:48 - Mise à jour à 13:00
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Il n'a pas pu éviter deux défaites électorales pour Les Républicains en 2017. François Baroin a confirmé lundi au micro de RTL qu'il allait se mettre en retrait des fonctions nationales et se consacrer à la ville de Troyes dont il est le maire.

Il semblait devoir être, il y a quelques mois encore, quand la présidentielle semblait imperdable pour la droite, le nouveau Premier ministre. Il a depuis connu la défaite aux côtés de François Fillon, puis la défaite (annoncée celle-là) de la droite aux législatives. Et il constate maintenant les divisions profondes de sa famille politique. Cela en est visiblement assez pour lui faire envisager un retrait de la politique nationale. François Baroin a confirmé ce lundi 17 au micro de RTL qu'il se met à distance des échéances à venir.

Il a notamment confirmé qu'il allait quitter son poste de sénateur de l'Aube qu'il occupe depuis les élections de 2014. En effet, dans le cadre du non-cumul des mandats, François Baroin choisit plutôt son mandat local de maire de Troyes qu'une place au Parlement.

Il a surtout annoncé, même si la chose était attendue, qu'il ne prendra pas part à la campagne interne pour l'élection du nouveau président du parti Les Républicains. Pour l'instant plusieurs noms émergent comme Laurent Wauquiez ou Xavier Bertrand. Mais il n'y aura pas François Baroin. L'intéressé l'affirme sans détour assurant de sa volonté de "laisser la place pour qu'une nouvelle génération se construise".

François Baroin assure en tout cas qu'il ne s'agit pas d'un retrait à court terme et qu'il envisage dorénavant sa carrière personnelle à l'échelle municipale où il compte bien être aussi actif qu'à l'échelle nationale. "Je ne suis pas en train de compter mes points retraite", ironise-t-il, "je vais me consacrer à ma ville. Je quitte le Parlement fin septembre, j'adore mon territoire et je vais continuer ce combat".

Plusieurs têtes de proue de LR, comme Valérie Pécresse qui a confirmé aussi qu'elle ne serait pas candidate pour prendre les commandes du parti, pourraient également se retirer du principal mouvement d'opposition. La présidente de la région Ile-de-France a d'ailleurs créé son propre mouvement ("Libres!"). François Baroin n'a pas laissé entendre s'il pourrait être intéressé par cette nouvelle aventure.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Baroin a connu une année 2017 difficile.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-