François Hollande annonce son souhait de prolonger l'état d'urgence jusqu'à la présidentielle

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

François Hollande annonce son souhait de prolonger l'état d'urgence jusqu'à la présidentielle

Publié le 16/11/2016 à 08:26 - Mise à jour à 08:30
©Thierry Charlier/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Manuel Valls avait déjà annoncé la soumission au Parlement d'une prolongation de l'état d'urgence, François Hollande, lui, confirme qu'il pourrait bien durer jusqu'à mai 2017. Au moins.

François Hollande a affirmé mardi 15 depuis Marrakech vouloir "prolonger l'état d'urgence jusqu'à l'élection présidentielle" d'avril-mai 2017, dans une interview accordée à France 24, RFI et TV5Monde.

"Je veux prolonger l'état d'urgence jusqu'à la présidentielle", a déclaré le président de la République, en marge de la COP22 à Marrakech.

Face aux risques terroristes, "nous avons besoin de mesures qui sont, c'est vrai, exceptionnelles. Et dès lors qu'il va y avoir ces prochaines semaines une élection présidentielle, des rassemblements, le gouvernement m'a fait la proposition de prolonger l'état d'urgence et ce sera soumis au Parlement", a-t-il indiqué.

Dans l'après-midi, le Premier ministre Manuel Valls avait confirmé à Paris que l'exécutif allait demander au Parlement une nouvelle prolongation de l'état d'urgence, au-delà de son terme actuel, en janvier 2017.

Ce régime, prévu par la Constitution, permet notamment des assignations à résidence et élargit les possibilités de perquisitions.

Le chef de l'Etat a par ailleurs indiqué qu'"environ 600 Français ou résidents autrefois en France sont sur les terrains de Syrie et d'Irak parmi les jihadistes". Il a assuré que "chaque fois" qu'ils "tentent de revenir" sur le territoire français, ils "sont appréhendés, arrêtés et soumis aux procédures judiciaires".

"Grâce à la coopération des services de renseignement nous arrivons à appréhender tous ceux qui reviennent", a-t-il insisté.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'état d'urgence devrait donc au moins se prolonger jusqu'à mai 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-