François Ruffin accuse Christophe Castaner de jouer à Candy Crush à l'Assemblée nationale

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 07 février 2018 - 12:08
Image
Emmanuel Macron, au côté du secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement et nouveau délégué gén
Crédits
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
François Ruffin a pointé le comportement de Christophe Castaner à l'Assemblée nationale et affirmé qu'il jouait à Candy Crush lors des séances.
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
François Ruffin était ce mercredi matin l'invité de la matinale de France inter. Le député FI est revenu sur les critiques concernant son comportement à l'Assemblée nationale et a accusé Christophe Castaner de jouer à Candy Crush, une application ludique, lors des séances. Le patron de LREM n'a pas tardé à répondre.

François Ruffin était l'invité de la matinale de France inter ce mercredi 7 au matin. Face à Léa Salamé, il est revenu sur les critiques qui lui sont faites quant à son comportement à l'Assemblée nationale.

Le député FI de la Somme a été pénalisé pour avoir porté un maillot de football en plein hémicycle en décembre dernier. Depuis, un code vestimentaire a été adopté à l'Assemblée nationale et il est interdit de porter de tels vêtements.

A voir aussi: Assemblée nationale - les députés soumis à un code vestimentaire?

Mais François Ruffin l'a assuré, il n'a pas été le seul à avoir adopté un comportement incorrect au sein de l'Assemblée. Il a ainsi affirmé que mardi 30 janvier dernier, alors qu'il présentait une proposition visant à reconnaitre le burn-out comme maladie professionnelle, Christophe Castaner n'avait pas été très attentif.

"Monsieur Castaner (...) a passé son temps sur son téléphone portable, à ne pas du tout répondre aux questions sur le burn-out, et à jouer à Candy Crush, vraisemblablement", a-t-il lâché.

Une affirmation que le patron de LREM n'a visiblement pas appréciée et à laquelle il n'a pas tardé à répondre via son compte Twitter.

"Décidemment Francois Ruffin est un petit menteur! Déclarer sur France inter que je jouais à Candy Crush ou à quoi que ce soit est faux... Je n'ai aucun jeu sur mon tel et je n'ai pas besoin d'un détecteur de mensonge le concernant", a répondu le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement.

François Ruffin n'a pas renchéri mais de nombreux internautes, le plus souvent soutiens de l'insoumis, ont en effet relevé que Christophe Castaner n'avait pas été très attentif à ce moment là, photos et vidéos à l'appui.

Le député de la Somme a aussi taclé François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, lors de l'interview. Toujours concernant sa tenue vestimentaire pour laquelle il a été pénalisé et le nouveau "dress code" imposé à l'Assemblée, François Ruffin s'en est pris à la figure de LREM.

"François de Rugy voudrait que cette Assemblée soit aussi triste que lui", s'est-il exclamé.

À LIRE AUSSI

Image
François Ruffin, député du groupe La France insoumise, à l'Assemblée nationale, le 30 janvier 2018
Burn out: l'Assemblée rejette une proposition de loi Insoumise
L'Assemblée a rejeté jeudi la proposition de loi de La France insoumise pour la reconnaissance comme maladies professionnelles de pathologies psychiques liées au burn ...
01 février 2018 - 14:30
Politique
Image
François Ruffin, le 11 octobre 2017 à l'Assemblée nationale
Port d'un maillot de foot: la sanction de Ruffin (LFI) confirmée à l'Assemblée
Le bureau de l'Assemblée nationale a confirmé mercredi la sanction infligée au député de La France insoumise François Ruffin, pour avoir porté dans l'hémicycle un mail...
20 décembre 2017 - 17:56
Politique
Image
L'Assemblée nationale lors d'une session de questions au gouvernement, le 12 décembre 2017
Assemblée nationale: les députés soumis à un code vestimentaire?
Un texte concernant la tenue vestimentaire des députés devra être voté mercredi. Après plusieurs "dérives" depuis les dernières élections législatives, le président de...
19 janvier 2018 - 13:08
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.