Fréjus: la secrétaire du PS visée par des menaces de mort et de viol, Valls réagit

Fréjus: la secrétaire du PS visée par des menaces de mort et de viol, Valls réagit

Publié le 08/10/2016 à 17:28 - Mise à jour à 17:31
©Insaf Rezagui/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Agée de 21 ans, la secrétaire du PS de Fréjus, Insaf Rezagui, a déposé une plainte après avoir été la cible de menaces de mort et de viols sur sa page Facebook. Le Premier ministre, Manuel Valls, a fermement condamné ces propos.

Les messages sont haineux. La secrétaire du PS de Fréjus, Insaf Rezagui, a déposé une plainte après avoir été visée par des menaces de mort et de viol sur sa page Facebook. La jeune femme de 21 ans, qui aimerait être la candidate socialiste aux prochaines législatives dans la cinquième circonscription du Var, n'a pas tardé à réagir. "En m’engageant dans le combat contre l’extrême droite je savais que celui-ci serait difficile, pénible et parfois contraignant. Ce sentiment s’est révélé véritable et il se confirme chaque jour que je passe à lutter contre la haine et le rejet de l’autre prônés par cette extrême droite", a-t-elle écrit.

Selon elle, ces menaces font suite à un récent communiqué de sa part dans lequel elle critiquait le coût du projet de participation de la mairie de Roquebrune-sur-Argens à un salon du tourisme au Canada. Face à ces comportements, le Premier ministre, Manuel Valls, lui a exprimé sur Twitter son "soutien total" dénonçant au passage des "menaces infâmes venues de la fachosphère". Même son de cloche pour la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem. "Les menaces de l'extrême-droite contre @InsafRez sont inacceptables. Elle a tout mon soutien et doit avoir celui de tous les républicains", a-t-elle écrit sur le réseau social.

Dans une tribune parue sur le site du Parti socialiste vendredi 7, la jeune femme a fait part des insultes dont elle a été victime. "Je suis issue de la diversité et c’est pourquoi je +pue l’arabe+, c’est pourquoi je serais forcément une +terroriste+, une +islamiste+, une +extrémiste+. Et tout cela agrémenté de menaces de mort: +nous sommes en train de chercher à la chopper+, +nous on va aller la chopper sur Fréjus cette grosse débile mentale+, ou bien encore de la part d’un ancien responsable du FNJ: +la procédure (pour la mosquée de Fréjus) n’est pas terminée puis au final c’est toi qu’on verra attacher (sic) aux roues des bulldozers qui démoliront ce bâtiment+".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Insaf Rezagui a été menacée de mort et de viol via des messages privés sur sa page Facebook.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-