Fréjus: l'ouverture de la mosquée autorisée à titre provisoire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fréjus: l'ouverture de la mosquée autorisée à titre provisoire

Publié le 22/01/2016 à 11:19 - Mise à jour à 11:32
©Jean-Pierre Dalbéra/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le préfet du Var a pris un arrêté autorisant provisoirement l'ouverture de la mosquée de Fréjus. Le lieu de culte est l'enjeu d'un conflit entre l'association gestionnaire et la mairie FN de la ville qui en a demandé la destruction.

Le préfet du Var a annoncé vendredi avoir pris un arrêté autorisant l'ouverture "à titre provisoire" de la mosquée de Fréjus, qui est au cœur depuis plusieurs mois d'un conflit entre l'association qui la gère et la municipalité FN de la ville.

Mardi, le Conseil d'Etat avait enjoint le préfet du Var de se substituer dans les 72 heures au sénateur-maire FN de Fréjus David Rachline pour autoriser l'ouverture provisoire de cette mosquée.

Le juge des référés du Conseil d’Etat avait été saisi en appel le 13 janvier par l'association El Fath, gestionnaire de la mosquée, à la suite d'une ordonnance rendue le 24 décembre 2015 par le tribunal administratif de Toulon qui avait rejeté une demande d'autorisation d'ouverture présentée par cette association cultuelle.

L'arrêté, daté de jeudi, pris par le préfet du Var prévoit que "l'établissement recevant du public dénommé +mosquée El Fath+ (...) est autorisé à ouvrir au public à titre provisoire". Cet arrêté peut faire l'objet d'un recours devant le tribunal administratif de Toulon dans un délai de deux mois à compter de sa notification, précise le texte.

Cette mosquée, dont les travaux ont été achevés en 2015 au cœur d'un ensemble immobilier de Fréjus, oppose depuis plusieurs mois l'association El Fath, gestionnaire de la mosquée, et le maire de la ville qui en refuse l'ouverture au motif, notamment, qu'une autre procédure, sur le fond, devant le tribunal correctionnel de Draguignan, est en cours.

Dans ce second volet de l'affaire, le procureur de la République de Draguignan a requis, en novembre 2015, la démolition de la nouvelle mosquée estimant que l'association musulmane El Fath n'était pas propriétaire de l'intégralité des terrains au moment de la construction du bâtiment. Le jugement du tribunal de Draguignan doit être rendu le 26 février.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La mosquée de Fréjus est au cœur d'un contentieux entre l'association qui la gère et la mairie FN de la ville (image d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-