Gérald Darmanin va marcher avec la police, contre lui-même !

Gérald Darmanin va marcher avec la police, contre lui-même !

Publié le 18/05/2021 à 12:32 - Mise à jour à 13:28
Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Suite aux nombreuses violences faites sur les forces de l'ordre, ayant notamment mené aux décès de plusieurs policiers, une intersyndicale de la Police nationale invite les citoyens français à se rassembler ce mercredi 19 mai pour montrer leur soutien. Voici leurs revendications :

"la finalisation rapide et la mise en place de l’ensemble des mesures énoncées afin de renforcer la réponse pénale pour les agresseurs et meurtriers des Forces de l’Ordre"

"la simplification de la procédure pénale"

"la mise en œuvre de peines minimales pour les agresseurs de Forces de l’Ordre"

En somme, ils déplorent un manque de réaction de la part du gouvernement quant à l'impunité de leurs agresseurs. Ils évoquent notamment le code pénal de 1994 qui avait été étudié pour "mieux prévoir", soulignant le constat que peu de choses ont été faites pour aller dans ce sens.

Darmanin leur tend la main

Alors qu'il interdit les manifestations à tour de bras depuis qu'il est installé à Beauvau, notre ministre de l'Intérieur a décidé d'aller marcher avec la police ce mercredi 19 mai, devant l'Assemblée nationale. "Moi qui suis le premier d'entre eux, d'abord je veux leur dire que je les soutiens" disait-il devant les micros. Mais, les soutenir pour quoi ? Aller marcher avec eux accélérera-t-il les procédures administratives ou judiciaires ? Peu probable, à moins peut-être qu'Eric Dupond-Moretti soit de la partie ! Les ministres ne sont-ils pas chargés de prendre les décisions plutôt que d'aller les réclamer dans la rue ?

À l'instar de Véran et ses applaudissements aux soignants, Darmanin ira taper des pieds, et des mains, pour mettre un peu de baume au coeur des policiers. Peut-être même qu'il ira lui-même scander "Darmanin, démission !" Mais qu'est-ce qui va changer ? Les tensions vont-elles redescendre ? Les violences se calmer ? Alors que les députés commencent à broncher et que certains militaires ne soutiennent plus le pouvoir, le ministre de l'Intérieur ne chercherait-il pas simplement à se mettre les forces de l'ordre dans la poche pour s'assurer que le pouvoir ne change jamais de camp ? Quoi qu'il en soit, sa présence fait déjà débat sur les réseaux sociaux :

Cela dit, il n'est pas le seul à vouloir s'attirer la sympathie des policiers. Le candidat PCF à la présidentielle Fabien Roussel, le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, ainsi que le vice-président du Rassemblement national Jordan Bardella seront aussi présents. Continueront-ils longtemps à jouer sur l'émotion pour manipuler l'opinion publique, que ce soit celle des soignants, des gilets jaunes ou des forces de l'ordre ?

Ce que chaque citoyen attend d'un gouvernement, c'est de l'action, pas du violon.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Non, tu ne vas pas jouer avec les policiers !"

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-