Gilbert Collard "s'emmerde" à l'Assemblée nationale

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gilbert Collard "s'emmerde" à l'Assemblée nationale

Publié le 24/12/2017 à 17:00 - Mise à jour à 17:06
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invité sur Sud Radio vendredi, Gilbert Collard, a confié qu'il "s'emmerdait" à l'Assemblée nationale. Sur les réseaux sociaux, certains députés LREM ont pointé du doigt son manque d'assiduité.

Gilbert Collard n'a pas mâché ses mots. Invité sur Sud Radio le 22 décembre dernier, le député FN a confié qu'il "s'emmerdait" à l'Assemblée nationale. "Au Parlement, aujourd’hui, la vie est terne. On s’y emmerde. Il n’y a plus de débat mais une chorale Macron qui applaudit quand il faut applaudir, qui annone des textes qu’on lui écrit", a-t-il déploré qualifiant François de Rugy de "président ectoplasmique".

Et d'ajouter: "Il n’y a plus de vie parlementaire, plus de débats, tout est répétitif! Macron a réussi à hypnotiser la démocratie ! Combien de temps ça durera, je n’en sais rien". Sans grande surprise, ses propos ont rapidement fait réagir certains députés LREM qui n'ont pas hésité à pointer du doigt son manque d'assiduité sur les réseaux sociaux.

C'est notamment le cas de Mathieu Orphelin: "Gilbert Collard, député #FN. Intervenu 2 fois en commission à l'Assemblée Nationale en sept mois. Oui, 2 fois. Gilbert, si tu veux moins t'emmerder, mets toi à bosser!", a-t-il écrit sur Twitter. Même son de cloche pour Aurore Bergé qui a elle aussi souligné son absence: "Ça doit être pour ça qu'on ne le voit jamais".

A lire aussi - Assemblée: l'assiduité "a extraordinairement augmenté", assure Bergé (LREM)

Des propos qui font écho aux résultats d'une une enquête réalisée il y a quelques jours par le magazine Capitale. En effet, d'après ses conclusions, Gilbert Collard se classe à la 302e place (sur 572) du classement des députés les plus actifs à l'Assemblée nationale six mois après les dernières législatives. Il a été réalisé sur la base de plusieurs critères: le nombre de présences et d’interventions en commission, le nombre d’interventions dans l’hémicycle, le nombre d’amendements proposés. 

"Par souci de clarté nous n’avons pas retenu trois des critères de notre dernier classement (les rapports rédigés, les propositions de loi écrites déposées, les questions orales au gouvernement) car nous les avons jugés trop peu représentatifs au bout de six mois seulement de législature", a notamment indiqué le magazine. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Gilbert Collard a confié qu'il s'"emmerdait" à l'Assemblée nationale.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-