Gouvernement - Edouard Philippe nommé Premier ministre d'Emmanuel Macron

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Gouvernement - Edouard Philippe nommé Premier ministre d'Emmanuel Macron

Publié le 15/05/2017 à 14:50 - Mise à jour à 15:12
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après une demi-journée d'attente, l'Elysée a finalement officialisé le nom de celui qui sera le Premier ministre d'Emmanuel Macron. Il s'agit d'Edouard Philippe, député Les Républicains et maire du Havre.

Edouard Philippe, député Les Républicains de Seine-Maritime et maire du Havre, a été officiellement nommé Premier ministre d'Emmanuel Macron ce lundi 15 en début d'après-midi. C'est Alexis Kohler, nouveau secrétaire général de l'Elysée, qui l'a annoncé lors d'une brève déclaration.

"Il est l'un de deux qui correspondent très clairement au profil défini… expérience parlementaire, des compétences et des qualités reconnues, à l'évidence. Il y en d'autres qui correspondent à ce profil, mais il en fait partie" avait déclaré ce lundi matin Benjamin Griveaux, porte-parole de République En Marche.

Il a commencé sa carrière au Conseil d'Etat en 1997. Militant socialiste aux côtés de Michel Rocard, il a basculé vers le centre-droit en se rapprochant, notamment, du maire du Havre de l'époque, Antoine Rufenach, entre 1995 et 2010. Il a ensuite été collaborateur de Raymond Barre avant de devenir directeur de la campagne de Jacques Chirac en 2002.

Ce proche d'Alain Juppé, qui a fait partie de l'équipe de campagne de ce dernier lors de la primaire de la droite et du centre, était également dans l'équipe de campagne de François Fillon. Mais il a rapidement quitté le candidat de la droite à la présidentielle quand les affaires l'ont rattrapé.

Dimanche soir, Edouard Philippe n'avait pas fermé la porte à Emmanuel Macron, mais n'avait cependant rien confirmé de ses ambitions ministérielles. "Je pense qu'il (Emmanuel Macron) a devant lui deux chemins qui sont différents. Celui qui consisterait à faire comme avant, à considérer que l'action politique est une action partisane et qu'elle doit s'interpréter à l'aune des convictions que l'on formule au sein d'un parti. Et qu'il faut rester au sein de ce parti pour présenter et mettre en œuvre un programme politique qui serait regardé comme cohérent" avait-il expliqué à radio Tendance ouest. Avant d'ajouter: "Et puis la possibilité de sortir de ce chemin et d'entrer sur un autre qui consiste a dire que la vérité n'est pas à l'intérieur d'un parti et qu'elle doit passer par plus d'audace, plus de transgression, plus de recomposition politique".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Edouard Philippe, député Les Républicains de Seine-Maritime et maire du Havre, a été officiellement nommé Premier ministre d'Emmanuel Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-