GPA: Muriel Robin signe une tribune pour une "réforme urgente"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

GPA: Muriel Robin signe une tribune pour une "réforme urgente"

Publié le 17/01/2018 à 11:27 - Mise à jour à 11:35
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Muriel Robin ou encore Elisabeth Badinter font partie de la centaine de signataires d'une tribune parue mardi dans "Le Monde". Elles demandent "une réforme urgente" concernant la GPA alors que les Etats généraux de la bioéthiques vont s'ouvrir jeudi.

"Nous (…) demandons que le débat qui va s'ouvrir à l'occasion de la révision des lois de bioéthique soit un véritable débat", ont expliqué les signataires d'une tribune parue mardi 16 dans Le Monde. Parmi eux, Muriel Robin et Elisabeth Badinter qui militent pour "une réforme urgente" de la GPA.

Dans un premier temps, les signataires ont tenu à revenir sur le sort des enfants nés par GPA, gestation pour autrui. "Les enfants nés par le recours à la GPA sont là. Ils ont des parents, hétérosexuels ou homosexuels. Ils sont des milliers, de plus en plus visibles, on ne peut plus les ignorer comme des fantômes et faire comme s’ils n’existaient pas", a-t-il été écrit.

A voir aussi: PMA, GPA: c'est quoi?

Les associations ou citoyens engagés ont signé cette tribune pour que les enfants nés par ce biais à l'étranger, puisque la GPA est interdite en France, soient tout de même reconnus par l'Etat.

"Nous demandons la transcription intégrale à l'état civil français de la filiation de l’enfant établie légalement à l’étranger à l’égard de ses parents", ont-ils exigé en soulignant que les Français y étaient "favorables dans leur écrasante majorité" selon un sondage IFOP publié en juin dernier.

Les signataires ont aussi milité pour une lutte efficace et déterminée contre "les dérives de la GPA" en évoquant notamment la marchandisation des mères porteuses. "Nous prônons une convention internationale sur la GPA, condamnant de façon efficace toutes les atteintes aux droits fondamentaux des personnes", ont-ils donc proposé.

Enfin, Muriel Robin, Elisabeth Badinter, Vincent Dedienne ou encore Bruno Juliard, premier adjoint à la maire de Paris, ont demandé la mis en place d'un débat "serein, argumenté et informé" autour de la gestation pour autrui.

En évoquant les débats violents qui avaient eux lieu lors du vote de la loi sur le mariage pour tous, les signataires ont demandé cette fois un débat éclairé et calme avec les citoyens de toutes les appartenances politiques confondues.

Cette tribune publiée mardi arrive seulement quelques jours avant les Etats généraux de la bioéthique, qui se tiendront jeudi 18, et durant lesquelles la GPA sera discutée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Muriel Robin a signé une tribune avec une centaine d'autres personnes pour demander un débat "serein" sur la GPA.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-