Guillaume Peltier sort de garde à vue sans être inquiété

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Guillaume Peltier sort de garde à vue sans être inquiété

Publié le 11/12/2014 à 20:37 - Mise à jour le 12/12/2014 à 08:47
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Guillaume Peltier, ancien vice-président de l'UMP, est sorti de garde à vue sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui, jeudi après-midi. Visé par une plainte pour délit de favoritisme et prise illégale d’intérêts, il a dénoncé une manipulation politique.

La garde à vue de Guillaume Peltier, cofondateur de la droite forte et ancien vice-président de l'UMP n'aura finalement duré que quelques heures. Le maire de Neung-sur-Beuvron a été relâché ce jeudi après-midi, de même que le cofondateur de Bygmalion, Guy Alvès.

Les deux hommes étaient entendus suite à une plainte pour délit de favoritisme et prise illégale d’intérêts déposée en 2012 par l'association anticorruption Anticor 06. Celle-ci s'étonnait que la Mairie de Menton (Alpes-Maritimes) ait réparti entre Bygmalion et Com1+, la société de Guillaume Peltier, des prestations de communication  assez proches.

La division de la tâche aurait permis selon les plaignants de ne pas atteindre le seuil des 15.000 euros de dépenses dans chaque cas et d'ainsi éviter la procédure légale d'appel d'offres. La proximité des deux entreprises avec l'UMP dont fait partie Jean-Claude Guibal, maire de Menton, n'arrangeant rien au climat de suspicion.

A sa sortie de garde à vue Guillaume Peltier a dénoncé une manœuvre politique. L'association Anticor 06 comptant dans ses rangs Pascale Gérard, vice-présidente  PS de la région PACA.  "Je demande au Parti socialiste d'arrêter de monter de pseudos affaires politico-financières et de s'occuper des Français" a déclaré Guillaume Peltier. "Mon innocence est tellement évidente et le dossier tellement vide que ma garde à vue a été interrompue au bout de quelques heures" a-t-il ajouté, insistant sur le fait que le contrat conclu avec la municipalité de Menton n'aurait rapporté que "140 euros avant impôts" à son entreprise. Aucune charge n'a été retenue contre Guillaume Peltier.

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Guillaume Peltier voit dans son placement en garde à vue une manœuvre politique.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-