Guyane: Emmanuel Macron tente de rattraper son erreur de langage sur Twitter (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Guyane: Emmanuel Macron tente de rattraper son erreur de langage sur Twitter (VIDEO)

Publié le 28/03/2017 à 11:48 - Mise à jour à 12:10
© Eliot BLONDET / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après avoir qualifié la Guyane "d''île", Emmanuel Macron s'est expliqué dans une vidéo publiée sur son compte Twitter dans la nuit de lundi à mardi.

Emmanuel Macron a qualifié la Guyane "d''île" dimanche 26, mais a tenu à rattraper son erreur. Confondre le territoire français d'outre-mer situé en Amérique du sud avec une île lui a valu d'être moqué depuis deux jours. Dans une vidéo d'environ cinq minutes, publiée sur son compte Twitter dans la nuit de lundi 27 à mardi 28, le candidat d'En Marche! à la présidentielle a affirmé mieux connaître sa géographie qu'il ne l'a laissé croire.

"Je veux réagir à cette polémique qui est née sur Internet ces dernières heures. Je n'ai pas attendu ces derniers jours pour parler de la Guyane", commence Emmanuel Macron en s'adressant directement à a population guyanaise. "Alors bien sûr, je n'ai jamais pensé que la Guyane était une île. Même si c’est aujourd’hui largement l’île de Cayenne qui est bloquée. Même si, entre l’océan et la forêt amazonienne, il y a parfois beaucoup d’une île dans votre réalité", s'est-il justifié sa vidéo.

Le fondateur d'En Marche a enchaîné: "Je sais que le territoire de la Guyane, il est bien ancré dans ce continent, il est bien ancré dans cette terre sud-américaine. Et je sais où vous êtes". Il est ensuite revenu sur la situation de la Guyane, en pleine grève depuis plusieurs jours. "Il est nécessaire de renforcer la sécurité avec une présence 24 heures sur 24 de la police aux frontières (...) la deuxième mesure d’urgence, c’est la relance économique", a-t-il indiqué.

La crise de l'hôpital a également été évoquée, a laquelle le candidat promet des réponses à venir "dans les prochains jours, les prochaines semaines".

(Voir ci-dessous le message d'Emmanuel macron, dans la vidéo publié sur son compte Twitter)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Je n'ai jamais pensé que la Guyane était une île", a affirmé Emmanuel Macron dans sa vidéo publiée sur Twitter.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-