Hollande annonce qu'il s'entretiendra ce vendredi avec Trump pour "clarifier des positions"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hollande annonce qu'il s'entretiendra ce vendredi avec Trump pour "clarifier des positions"

Publié le 11/11/2016 à 12:02 - Mise à jour à 12:03
©Thierry Charlier/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

François Hollande a annoncé en personne qu'il s'entretiendra ce vendredi avec le nouveau président américain Donald Trump pour "clarifier des positions". "Nous devons nous parler franchement", a estimé le chef de l'Etat français.

François Hollande a indiqué ce vendredi 11 sur France 2 qu'il s'entretiendrait dans la journée avec le président américain élu, Donald Trump.

A la question "Vous allez parler avec Donald Trump aujourd'hui?", le chef de l'Etat a répondu, en marge de la commémoration du 11 novembre: "oui, je vous confirme, au téléphone". "J'aurai à clarifier et faire clarifier des positions, nous devons nous parler franchement", a aussi fait valoir François Hollande au sujet du président élu, investi en janvier.

Officiellement, aucun rendez-vous n'était programmé ce vendredi 11 pour Donald Trump qui a eu ses premiers contacts téléphoniques avec des dirigeants mondiaux. Il a invité la Britannique Theresa May à lui rendre visite "aussi vite que possible" et une rencontre avec le chef du gouvernement japonais Shinzo Abe est envisagée la semaine prochaine. Et avec le chef de l'Etat français, donc.

Après un discours conciliant dès son élection, le républicain a donné jeudi 10 un signe fort de sa volonté d'endosser son costume de président lors de sa première rencontre en tête-à-tête avec le démocrate sortant Barack Obama.

"C'était un grand honneur d'être avec vous", a déclaré sur un ton très posé, presque intimidé, le magnat de l'immobilier qui a, pendant des années, alimenté une campagne de rumeurs mettant en cause le fait que Barack Obama était Américain. Plus tard, il a même évoqué une "bonne alchimie" avec le président Obama.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"J'aurai à clarifier et faire clarifier des positions, nous devons nous parler franchement", a fait valoir François Hollande à propos de Donald Trump.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-