Hollande promet un "sursaut européen" à la rentrée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 06 juillet 2016 - 17:13
Image
François Hollande en décembre 2015.
Crédits
©Thierry Charlier/AFP
Selon Stéphane Le Foll, François Hollande souhaite des propositions "impulsives et fortes".
©Thierry Charlier/AFP
Lors du conseil des ministres ce mercredi, François Hollande a demandé à Manuel Valls de préparer "pour le sommet de septembre", une "proposition française" pour un "sursaut européen", a rapporté Stéphane Le Foll. En revanche, le chef de l'Etat ne souhaite pas s'engager dans de nouveaux traités.

François Hollande a demandé ce mercredi 6 en conseil des ministres à Manuel Valls de préparer "pour le sommet de septembre" une "proposition française" pour un "sursaut européen", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. Le chef de l'Etat "a demandé au Premier ministre de préparer pour le sommet de septembre une proposition française (...) sur ce qu'on pourrait appeler le sursaut au niveau européen", a précisé M. Le Foll lors du compte rendu du conseil des ministres.

Il a évoqué des propositions qui "doivent être impulsives et fortes, mais en même temps qui n'engagent pas dans des nouveaux traités, parce que là, plutôt que d'être impulseurs, on risquerait d'être plutôt un frein à cette capacité à saisir cette situation de pouvoir renforcer un certain nombre d'enjeux à l'échelle européenne", a précisé le porte-parole du gouvernement. A droite, Nicolas Sarkozy notamment plaide pour un "nouveau traité" européen.

Pour l'exécutif, Stéphane Le Foll a rappelé les "trois principes évoqués par la France": "la question de la protection des frontières", "l'investissement", car "il est absolument indispensable de poursuivre ce qui a été fait avec le plan Juncker", et troisièmement "les enjeux liés à la jeunesse".

S'agissant de la Grande-Bretagne, qui s'est prononcée par référendum pour la sortie de l'UE, François Hollande "a tenu à le rappeler": "Il n'y a pas, il ne peut pas y avoir de négociation préalable à cette notification", a rapporté M. Le Foll. La notification britannique de demande de sortie de l'UE devrait être l'œuvre du successeur de David Cameron au 10, Downing Street. Celui-ci devrait être désigné en septembre.

 

À LIRE AUSSI

Image
François Hollande.
Brexit: Hollande annonce que la décision britannique ne peut être "reportée" ni "annulée"
François Hollande a affirmé jeudi que la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne ne peut être "reportée" ou "annulée". "Maintenant il faut en tirer les c...
01 juillet 2016 - 17:44
Politique
Image
La bourse de New York.
Les premiers effets économiques du Brexit angoissent les marchés
Les Bourses sont en repli face au Brexit qu'elles anticipent comme étant source de troubles économiques. La livre sterling est la première victime.Les premiers effets ...
06 juillet 2016 - 12:47
Tendances éco
Image
Une manifestation pro-Union européenne à Londres après le Brexit.
Royaume-Uni: le Brexit blues frappe la population
Dix jours après le référendum, certains Britanniques sont encore sous le choc du Brexit. Certains affirment même ressentir des conséquences physiques ou psychologiques...
03 juillet 2016 - 15:18
Lifestyle