Hollande renonce aux coupes budgétaires dans la recherche

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hollande renonce aux coupes budgétaires dans la recherche

Publié le 30/05/2016 à 11:18 - Mise à jour à 11:19
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

François Hollande a renoncé à l'annulation de 134 millions d'euros de crédits pour la recherche, a annoncé ce lundi le prix Nobel de physique Serge Haroche qui menait la fronde depuis l'annonce de la nouvelle.

Ces frondeurs la ont réussi. Le président François Hollande a renoncé aux annulations de crédits de 134 millions d'euros sur le budget de la recherche, a annoncé ce lundi 30 le prix Nobel de physique Serge Haroche qui venait d'être reçu à l'Elysée avec cinq autres grands scientifiques.

M. Hollande "nous a fait part du fait que le gouvernement attachait une grande importance à la recherche (...) et qu'il ne fallait pas donner un signal décourageant", a déclaré M. Haroche. Il a dit qu'"il fallait au contraire que l'Etat se préoccupe du maintien de la recherche à un niveau d'excellence, en particulier dans le cadre de la compétition nationale", a ajouté le scientifique.

"Nous sommes soulagés et nous sommes satisfaits de voir que nos préoccupations, notre vision de la recherche, semblent partagées par le président et la ministre de l'Education nationale qui assistait à l'entretien", a ajouté M. Haroche.

François Hollande venait de recevoir cinq prix Nobel français et un lauréat de la Médaille Fields qui avaient exprimé la semaine dernière leur indignation suite à la décision du gouvernement de procéder à d'importantes annulations de crédits pour la recherche.

Serge Haroche, Françoise Barré-Sinoussi (prix Nobel de médecine), Claude Cohen-Tannoudji (physique), Albert Fert (physique), Jean Jouzel (vice-président du Giec au moment où celui a reçu le Nobel de la Paix) et Cédric Villani (médaille Fields, la récompense la plus prestigieuse en mathématiques) avaient dénoncé ces coupes budgétaires qui s'apparentaient, selon eux, "à un suicide scientifique et industriel".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Nous sommes soulagés et nous sommes satisfaits" a déclaré Serge Haroche à la sortie de l'Elysée où il a été reçu avec cinq autres scientifiques par François Hollande.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-