Hollande sur le chômage: "la bataille n'est pas gagnée", dit-il sur Europe 1

Hollande sur le chômage: "la bataille n'est pas gagnée", dit-il sur Europe 1

Publié le 17/05/2016 à 08:23
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Invité d'Europe 1, ce mardi matin, François Hollande a reconnu que la "bataille" contre le chômage "n'est pas gagnée". Liant de nouveau, entre les lignes, son destin à des résultats sur le front de l'emploi, il a déclaré vouloir "sur plusieurs mois une baisse continue du chômage".

"La bataille n'est pas gagnée" dans la lutte contre le chômage, a reconnu ce mardi 17 François Hollande sur Europe 1 (notre direct à lire ICI), expliquant qu'elle ne le serait "que quand on aura sur plusieurs mois une baisse continue du chômage".

"Nous avons depuis le début de l'année 50.000 chômeurs en moins", a souligné le chef de l'Etat, mais "c'est une bataille, c'est un combat", et "je me bats tous les jours", a-t-il ajouté.

François Hollande a réaffirmé son objectif d'une nouvelle baisse d'impôts pour les ménages, soulignant que les conditions en seraient décidées "à l'été".

Interrogé sur le fait de savoir si la baisse des impôts pour les ménages allait se poursuivre, M. Hollande a répondu: "La réponse est oui, à condition bien sûr que nous ayons des marges de manœuvre, et pour en déterminer le montant, les modalités, ce sera à l'été", confirmant une annonce faite en mars.

Il ne serait "pas juste" d'augmenter la TVA, comme le proposent "certains candidats aux primaires de la droite", a également affirmé le président de la République. "Quand je vois que certains candidats aux primaires de la droite veulent augmenter la TVA, je dis +ce n'est pas juste+, parce que ça va toucher tous les Français indifféremment", a-t-il dit.

Alain Juppé propose notamment d'augmenter la TVA de 1 point afin d'alléger de 10 milliards d'euros les cotisations famille des entreprises.

François Hollande a estimé qu'il n'y avait "pas de raison" de procéder à un allègement supplémentaire de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qui a déjà connu "un certain nombre d'améliorations". "Pour les contribuables à l'ISF, ils peuvent déduire une partie de cet impôt en investissant dans les petites et moyennes entreprises. Je pense que ce mécanisme suffit", "il n'y a pas de raison d'en rajouter dès lors que nous avons déjà eu sur l'ISF un certain nombre d'améliorations", a déclaré le chef de l'Etat.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande a également annoncé sur Europe 1 une baisse d'impôts pour les ménages qui sera détaillée "à l'été".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-