Huée à l'Assemblée nationale, la mère d'une victime de Merah va porter plainte (VIDEO)

Huée à l'Assemblée nationale, la mère d'une victime de Merah va porter plainte (VIDEO)

Publié le 23/12/2015 à 10:28 - Mise à jour à 11:01
©Capture d'écran/Vidéo YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Huée alors qu'elle s'exprimait avec un foulard devant l'Assemblée nationale sur la laïcité le 8 décembre dernier, Latifa Ibn Ziaten, la mère d'une victime de Mohamed Merah, a raconté ce qui s'était passé et a annoncé qu'elle allait porter plainte.

Huée lors d'un colloque à l'Assemblée nationale le 8 décembre dernier, Latifa Ibn Ziaten, la mère d'une victime de Mohamed Merah, a décidé de porter plainte. Dans un entretien vidéo accordé au Bondy Blog, Latifa Ibn Ziaten a raconté n'avoir pas seulement été huée parce qu'elle portait le foulard, mais agressée.

"Deux personnes sont sorties de la salle, elles m'ont suivie jusqu'à l'ascenseur. Elles m'ont dit: +Vous n'êtes pas française Madame, vous dites que vous avez la nationalité française, mais vous ne pouvez pas parler de la laïcité alors que vous portez un foulard, vous faites honte à la France+", a-t-elle raconté.

"Choquée" que cette scène se soit passée dans "un lieu républicain", cette mère d'un militaire tombé sous les balles de Mohamed Merah se dit profondément touchée par "le mot +honte+".

"J'ai dit: +Monsieur, je suis française et je suis musulmane et je suis marocaine et je vis avec les trois et j'en suis fière, c'est vous qui avez un problème+ (…) Je lui ai pris la main et je lui ai dit +Je vous salue monsieur, ma religion me permet de saluer les gens et je peux même vous embrasser, ça ne me dérange pas, c'est ça la tolérance+ ".

Si Latifa Ibn Ziaten affirme que ces "deux personnes" sont socialistes (sans pour autant dévoiler leur identité), le député Jean Glavany qui organisait la conférence religieuse et qui leur avait demandé de sortir de la salle, a assuré le contraire.

"Notre invitée portait un foulard comme les lois de la République l'autorisent dans l'espace public", a-t-il expliqué sur son compte Facebook. "Deux participants qui n'étaient ni députés ni , manifestement socialistes, sur 200 ont voulu contester le port de ce foulard, manquant singulièrement de respect à l'égard d'une femme qui nous a expliqué le porter en deuil de son fils. J'ai donc invité ces deux personnes à quitter à la salle. Jamais un socialiste, digne de ce nom n'aurait sifflé et encore moins hué cette femme éminemment respectable".

(Voir ci-dessous la vidéo de l'interview de Latifa Ibn Ziaten au Bondy Blog):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Latifa Ibn Ziaten, la mère d'une victime de Mohamed Merah, a décidé de porter plainte.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-