"Il faut dissoudre l'Ordre des Médecins!": 26 organisations et associations accusent l’organisme de protéger des professionnels de santé corrompus et maltraitants

"Il faut dissoudre l'Ordre des Médecins!": 26 organisations et associations accusent l’organisme de protéger des professionnels de santé corrompus et maltraitants

Publié le 11/03/2021 à 18:06
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Des syndicats et des patients demandent la dissolution de l’Ordre des Médecins dans une tribune publiée mardi 9 mars . Le Conseil national de l’Ordre des Médecins est accusé de « protéger des professionnels de santé corrompus et maltraitants ».

Agressions sexuelles et des comptes financiers « souvent incomplets et insincères »

La tribune est signée par plusieurs organisations de professionnels de santé mais également par de nombreuses associations féministes et de patients qui accusent l’ordre des médecins de d’inaction. Le 7 mars dernier, l’association “Pour une Médecine Engagée Unie et Féministe” accusait l’institution de protèger des médecins corrompus et maltraitants. Selon l’association, plusieurs affaires médiatisées de viols et agressions sexuelles sur des patients ayant conduit à la condamnation pénale de médecins, n’ont pas été traitées avec la rigueur nécessaire. Dernier exemple, le cas de la Docteure Eugénie Izard, pédopsychiatre interdite d'exercer après des maltraitances sur une enfant (dont le père était médecin).
Tant en raison de son inefficacité dans la lutte contre les violences infligées par les médecins que de sa gestion financière, l’Ordre des Médecins serait néfaste, selon cette tribune.

La dissolution faute d’une remise en question

La Cour des Comptes appelle depuis plusieurs années à moderniser et à corriger des fautes de fonctionnement de l’organisme. Selon un rapport de décembre 2019, sur lequel se base la tribune,  l’organisme n’a pas tenu compte des recommandations formulées en 2012. Des problèmes de gouvernance, des défaillances de gestion, des insuffisances dans l’exercice de ses missions et un manque de rigueur dans le traitement des plaintes des patients continuent à être ignorés.
Comme il ne semble pas possible de le réformer, la tribune demande à  l'ensemble des professionnels concernés de demander sa dissolution, mais aussi à la société toute entière de s'emparer de ce sujet.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La Cour des Comptes appelle depuis plusieurs années à moderniser et à corriger des fautes de fonctionnement de l’organisme.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-