Inondations: il faut "que les assurances fassent un effort sur les formalités", déclare Juliette Méadel

Inondations: il faut "que les assurances fassent un effort sur les formalités", déclare Juliette Méadel

Publié le 06/06/2016 à 10:12 - Mise à jour à 10:18
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes souhaite que les assurances facilitent l'indemnisation des sinistrés des inondations en faisant "un effort sur les formalités". "Il faudrait ne pas exiger un nombre incroyable de factures (...) L'objectif c'est que ce soit simple, pour que ce soit simple, il faut alléger", a déclaré Juliette Médael dimanche sur France 3.

La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes a souhaité dimanche 5 au soir que les assurances puissent faciliter la tâche aux sinistrés des inondations de ces derniers jours en simplifiant les formalités pour obtenir leur indemnisation. "Nous souhaitons que les assurances fassent un effort sur les formalités, il faut que les formalités soient allégées", a déclaré Juliette Méadel sur France 3, alors qu'elle reçoit ce lundi 6 les assureurs à son secrétariat d'Etat. "Il faudrait ne pas exiger un nombre incroyable de factures (...) L'objectif c'est que ce soit simple, pour que ce soit simple, il faut alléger", a-t-elle poursuivi, demandant "un effort particulier" aux assureurs.

"On pourrait imaginer même que, dans certains cas, pour les petits dommages, inférieurs par exemple à 2.000 euros, il n'y ait même pas besoin d'une expertise et que la simple présentation d'une facture suffise pour que la victime puisse être indemnisée", a lancé la secrétaire d'Etat, expliquant que ça avait déjà été "fait dans le cadre de Xynthia". Interrogée sur le chiffre d'un milliard d'euros de coûts des intempéries, Juliette Méadel a expliqué qu'il était "un peu tôt pour évaluer les dégâts", mais qu'il s'agira "probablement d'un chiffre bien supérieur".

Mme Méadel a rappelé que les sinistrés devront réaliser leur déclaration de sinistre dans les dix jours qui suivront la publication au Journal officiel de l'état de catastrophe naturelle. Le président François Hollande a assuré que l'état de catastrophe naturelle, qui ouvre droit à indemnisation, serait reconnu mercredi 8. Seront concernés les départements touchés "par les inondations les plus graves (...) c'est une carte qui est en train de se mettre en place", a précisé Juliette Méadel.

Elle a également souhaité que les sinistrés puissent recevoir "les premières avances, qui leur permettent de faire face à leurs besoins (...) vite, dans les jours ou les semaines qui suivront la publication de l'arrêté de catastrophe naturelle". La tempête Xynthia, dans la nuit du 27 au 28 février 2010, avait représenté une facture totale de 1,5 milliard d'euros aux assureurs. Environ 470.000 sinistres ont été déclarés dans 28 départements.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mme Méadel a rappelé que les sinistrés devront réaliser leur déclaration de sinistre dans les dix jours qui suivront la publication au Journal officiel de l'état de catastrophe naturelle.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-