Intervention de Sarkozy sur TF1: voir le replay (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 23 mars 2018 - 12:13
Image
Nicolas Sarkozy sur le plateau de TF1 à Boulogne-Billancourt, le 22 mars 2018
Crédits
© Handout / TF1/AFP
Nicolas Sarkozy a contesté les éléments de l'accusation sur TF1.
© Handout / TF1/AFP
Jeudi soir, au 20h de TF1, Nicolas Sarkozy est venu contester sa mise en examen en direct sur le plateau. L'ancien président de la République estime que les éléments ayant motivé la poursuite de la procédure ne sont pas probants.

Il était sorti de garde à vue depuis 24h et avait appris dans la foulée sa mise en examen pour trois chefs d'accusation. Nicolas Sarkozy est intervenu en direct sur TF1 jeudi 22, invité en direct du 20h de la première chaîne.

Répondant aux questions de Gilles Bouleau, Nicolas Sarkozy a fait part de "la profondeur de (s)on indignation", avant de se défendre contestant les points qui lui sont reprochés.

Il a tenu notamment à dénoncer la crédibilité des témoins libyens qui l'accablent, estimant qu'ils donnent des informations contradictoires et peu vérifiables.

Nicolas Sarkozy a aussi accablé Ziad Takieddine, l'intermédiaire sulfureux qui assure que le candidat devenu président en 2007 avait connaissance de financements en liquide venus de Libye.

> Voir en replay l'intervention de Nicolas Sarkozy sur TF1

L'ex-président a également contesté non pas les conditions de sa garde à vue (assez favorables au demeurant) mais le choix de l'entendre sous ce statut et de lui imposer ensuite un contrôle judiciaire. "On m'impose un contrôle judiciaire m'imposant de ne pas voir M. Takkiedine. Pardonnez-moi mais je n'ai pas envie! Qu'est-ce qui justifie qu'on m'interdise de voir M. Hortefeux? J'ai eu cinq ans pour le voir avant cette garde à vue".

Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens".

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
Sarkozy mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen
"Coup de tonnerre" dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007: après plus de 24 heures de garde à vue, l'ancien ch...
21 mars 2018 - 23:37
Image
L'ancien président Nicolas Sarkozy le 20 novembre 2016 à Paris lors des primaires de la droite et du
Alerte info: Nicolas Sarkozy mis en examen et placé sous contrôle judiciaire
La garde à vue de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été levée mercredi en toute fin de journée. Peu avant 21h, et selon une information du journal ...
21 mars 2018 - 20:29
Politique