Jack Lang sur les propos de Roger Cukierman: "il y a eu un dérapage tout à fait navrant"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Jack Lang sur les propos de Roger Cukierman: "il y a eu un dérapage tout à fait navrant"

Publié le 24/02/2015 à 08:36 - Mise à jour à 16:04
©Harsin Isa/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Jack Lang était l'invité de France Info ce mardi matin. Le président de l'Institut du Monde Arabe et ancien ministre de l'Education nationale est notamment revenu sur les propos de Roger Cukierman et sur la loi Macron.

Propos de Roger Cukierman

"C'est franchement navrant. C'est faux de dire que les jeunes musulmans seraient les seuls coupables de violences. C'est montrer du doigt une religion. C'est attiser aussi les conflits entre religions, contribuer, involontairement sans doute, à aiguiser le racisme".

Sur le terme islamo-fascisme: "Je ne suis pas favorable à ce genre de formule. Je pense que toute formule qui associe une religion indirectement ou involontairement la montre du doigt. Je préfère qu'on parle de violence, de terrorisme, des atteintes à la vie. Nous avons besoin d'endiguer tous les phénomènes de violence, y compris verbaux".

 

L'esprit du 11 janvier

"L'esprit du 11 janvier c'est un esprit de pluralité, de communion autour d'une certaine idée de notre pays. Je pense que ce qui a été commis hier est une infraction à cet esprit du 11 janvier".

"On peut être assez surpris par le comportement de certains hauts responsables qui devraient au contraire montrer l'exemple. Essayons de tirer le rideau et de passer à nouveau à une situation plus légitime et plus normale".

 

Marine Le Pen qualifiée d'"irréprochable"

"Dire que Madame Le Pen est irréprochable, on tombe de l'armoire".

"C'est cautionner indirectement peut être involontairement la dirigeante d'un parti qui n'est pas étrangère à un comportement ou une attitude plus ou moins raciste et qui refuse notre système républicain".

" Il y a eu un dérapage tout à fait navrant. Je pense qu'aujourd'hui ce qui a été entendu fait des dommages".

"Le président de la République est intervenu avec force, avec clarté et a annoncé cette loi assez neuve. Je souhaite au passage que ce soit une loi pour sanctionner toute forme de délit antisémite mais qu'on n'oublie pas aussi qu'il y a des délits antimusulmans".

 

La Une de Charlie Hebdo

"Elle est belle".

"Ce n'est pas facile de redémarrer après un coup comme celui-là. Il faut de la force, de l'énergie et de l'enthousiasme et ils en ont".

 

Bureau national du parti socialiste

"Cette loi ne mérite ni cet excès d'honneur ni cet indignité. Pourquoi cette mise en scène permanente?"

"Cette loi mérite d'enclencher une dynamique, un mouvement. On aimerait que les frondeurs s'expriment avec beaucoup plus de force sur d'autres vrais et grands sujets de gauche. Que disent-ils sur l'éducation?"

"Je ne pense pas que les solutions passent par des coups de règle sur les doigts. Le Premier ministre a employé des mots qui peuvent paraître un peu dur ("forme d'infantilisme", NDLR) mais je les partage".

"C'est incroyable qu'à un mois d'une élection importante, on se paie le luxe de se taper dessus".

 

Supprimer le 49-3

"J'ai obtenu que le 49-3 puisse être brandi qu'une seule fois par session. Si le 49-3 n'existait pas, le comportement des députés aurait été différent".

 

Bonus de bienvenue du nouveau patron de Sanofi

"C'est révoltant. Franchement non, c'est inacceptable". 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Je pense qu'aujourd'hui ce qui a été entendu fait des dommages", a déclaré Jack Lang ce mardi au micro de France Info.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-