Jacques Toubon "ne comprend pas" que ses 30.000 euros de revenus choquent

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jacques Toubon "ne comprend pas" que ses 30.000 euros de revenus choquent

Publié le 17/01/2019 à 20:35 - Mise à jour à 20:42
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Ce jeudi Jacques Toubon est revenu sur le montant le total de ses différents revenus, qui serait de 30.000 euros selon "Le Canard enchaîné". Il a fait savoir qu'il ne comprenait pas la polémique naissante.

Le Défenseur des droits a bien défendu les siens", conclut le Canard enchaîné au sujet de la rémunération de Jacques Toubon. En effet, dans son édition de mercredi 16, l'hebdomadaire a fait savoir que l'ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac cumulait quelque 30.000 euros de revenus par mois. Une information démentie par l'intéressé qui a fait savoir ne pas comprendre pourquoi ses émoluments faisaient polémique.

"Je touche un salaire qui est fixé dans le budget, qui a été fixé en 2011 (...) et d’autres parts depuis 2006 je touche une pension de fonctionnaire, de parlementaire et une pension de conseiller de Paris pendant 25 ans. Je ne comprends pas que ça choque, car ce que je fais c’est un travail à temps plein, rémunéré conformément aux règles", a--t-il fait savoir auprès de RTL ce jeudi 17 au matin. Sur Europe 1, il a récusé les chiffres avancés par le Canard.

Lire aussi - Le Défenseur des droits demande la "suspension" des lanceurs de balles de défense (LBD)

A son traitement de 15.725 euros mensuels de Défenseur des droits mensuels, s'ajoutent en effet ses pensions d'administrateur civil et de conseiller d'Etat, ainsi que sa triple retraite d'adjoint au maire de Paris, de député et de parlementaire européen, explique le journal satirique.

Pour autant, JacquesToubon a estimé que "le grand débat national est un débat qui doit porter sur ce genre question". "Dans le débat, il s'agit de savoir comment on est organisés", référence à la rémunération des directeurs autres administrations.  

Le Défenseur des droits a également demandé jeudi la suspension du recours aux lanceurs de balles de défense (LBD), en raison de la "dangerosité" de ces armes dont l'utilisation par les forces de l'ordre fait polémique. L'usage de ce type d'armes de maintien de l'ordre est décrié après que de nombreux manifestants ont été blessés, parfois grièvement au visage, lors de manifestations de gilets jaunes ces dernières semaines.

Voir:

Grand débat: Jouanno exclut de démissionner et débranche la CNDP au 15 janvier

Grand débat: Jouanno doit "tirer les enseignements" de son retrait, selon Griveaux

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jacques Toubon "ne comprend pas" que ses 30.000 euros de revenus choquent

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-