Jean Lassalle "surpris" et "révolté" après les accusations de harcèlement sexuel

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jean Lassalle "surpris" et "révolté" après les accusations de harcèlement sexuel

Publié le 24/10/2017 à 11:07 - Mise à jour à 11:16
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle est confronté à trois accusations de harcèlement sexuel ou d'agression sexuelle. Ce mardi, il a affirmé ne jamais avoir agis de la sorte envers les femmes qui lui reprochent ces agissements.

L'affaire Weinstein a poussé des femmes du monde entier a dénoncer leurs présumés harceleurs, agresseurs ou même violeurs. Le monde du spectacle n'est pas le seul touché et en politique aussi certains hommes sont accusés, comme Jean Lassalle, interrogé ce mardi 24 au matin.

Le député des Pyrénées-Atlantiques était invité dans la matinale de RTL pour répondre aux accusations de Julia Castanier, directrice de la communication du Parti communiste. Elle avait expliqué sur Twitter que l'élu lui avait "mis une main aux fesses".

"Je n'ai aucune mémoire, ni du moment, ni du lieu et surtout du geste", a indiqué Jean Lassalle qui s'est dit "révolté" et "surpris" par de telles accusations, à tel point que le député a dit en faire des cauchemars.

"Depuis quelques nuits, j'ai retrouvé un phénomène que j'ai connu dans ma jeunesse. C'est que je me réveille la bouche pleine de bille (...) je me voyais ma main sur ma mère, ma main sur ma soeur, ma main sur ma fille...", a confié l'ancien candidat à l'élection présidentielle.

Il a cependant reconnu être parfois "maladroit" mais à martelé que "ces gestes" n'étaient pas son genre. "Je l'ai trop vu faire". Accusé par une journaliste d'avoir voulu l'embrasser de force et par une députée de lui avoir proposé de prendre une douche alors qu'ils s'étaient croisés dans les vestiaires mixtes de l'Assemblée nationale, Jean Lassalle a à nouveau nié les faits.

"J'ai une tendance tactile et j'ai senti de la frustration chez les hommes et les femmes, je m'excuse. je veux présenter des excuses à celles et ceux que j'ai pu offenser", a conclu le député des Pyrénées-Atlantiques qui a aussi précisé qu'il n'était poursuivi pour aucun de ces actes présumés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Jean Lassalle est accusé par trois femmes de harcèlement ou d'agression sexuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-