Jean-Marc Ayrault renonce à la vie politique

Jean-Marc Ayrault renonce à la vie politique

Publié le 21/02/2017 à 10:50 - Mise à jour à 11:05
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Jean-Marc Ayrault a annoncé lundi qu'il ne briguerait plus aucun mandat, qu'il soit national ou local, après l'élection présidentielle. Il met ainsi fin à une carrière politique de plus de 40 ans, mais prévient qu'il pourrait rester engagé ou actif dans la vie publique, comme dans le privé.

Ancien Premier ministre et actuel ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault a annoncé dans un entretien à Ouest-France publié lundi 20 qu'il mettrait un terme à sa carrière politique après l'élection présidentielle.

"J’estime que c’est ma responsabilité de transmettre à d’autres générations", a-t-il déclaré lors d'un déplacement en Allemagne. "J’ai préparé le terrain, dès 2008. Johanna Rolland est aujourd’hui maire de Nantes. Elle a à peine 40 ans. Elle fait bien son travail et représente l’avenir de la ville. Karine Daniel est aujourd’hui députée. L’honneur de la politique, ce n’est pas de s’accrocher tout le temps".

Celui qui a également été une figure de la politique en Loire-Atlantique ne compte donc pas non plus se représenter au niveau local. Cela après une carrière de plus de 40 ans.  

Jean-Marc Ayrault a en effet débuté comme Conseiller général de Loire-Atlantique en 1976 avant d'être maire de Saint-Herblain de 1977 à 1989. Maire de Nantes de 1989 à 2012, il remportera également toutes les élections législatives de la circonscription et siègera donc comme député de 1986 à 2016, ne quittant son siège que pour son passage à Matignon (2012-2014) puis au Quai d'Orsay (depuis février 2016).

S'il ne compte plus briguer de mandat, Jean-Marc Ayrault, pourrait rester engagé dans la vie publique, mais pas seulement. "Je peux être utile. Je peux soutenir, je peux m’engager aussi dans la société civile. Ça peut être l’occasion pour moi de donner un retour d’expérience, avec des cours que je pourrais donner ici ou là", a-t-il précisé au quotidien local.

L'annonce de Jean-Marc Ayrault met également en lumière les interrogations quant à l'avenir des membres du gouvernement. Nombre d'entre eux, fidèles de François Hollande, devront choisir entre soutenir Emmanuel Macron ou Benoît Hamon.

"Du côté de Benoît Hamon, les conditions ne sont pas encore remplies pour être sûr d’être au second tour. Quant à Emmanuel Macron, j’attends son programme", a lâché Jean-Marc Ayrault.

Cette annonce fait suite à celle de Bernard Cazeneuve de ne pas briguer de nouveau mandat de député après la présidentielle. Le Premier ministre n'a toutefois pas évoqué sa retraite politique.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"L’honneur de la politique, ce n’est pas de s’accrocher tout le temps", a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-