Une élue écologiste de Paris propose de parler dorénavant des "Journées du matrimoine"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une élue écologiste de Paris propose de parler dorénavant des "Journées du matrimoine"

Publié le 23/11/2017 à 17:53 - Mise à jour à 17:59
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce jeudi, lors d'une séance du Conseil de Paris, une élue écologiste du 11e arrondissement a fait une proposition pour le moins atypique: elle propose de rebaptiser les "Journées du patrimoine" en "Journées du matrimoine et du patrimoine". Le but de ce changement sémantique? Valoriser "la mémoire des créatrices du passé".

On pourrait croire la démarche humoristique, elle est pourtant tout ce qu'il y a de plus sérieuse. Une élue écologiste au Conseil de Paris, soutenue par le groupe EELV, a proposé ce jeudi 23 de renommer les fameuses "Journées du patrimoine". Sa proposition? Les "Journées du matrimoine et du patrimoine" (et surtout pas le sens inverse).

Lire aussi: Plus de 12 millions de visiteurs aux Journées du patrimoine

Précision: l'événement en lui-même, lors duquel de nombreux lieux en général à accès limité ou interdit sont ouverts au public, ne changerait pas dans son principe. Mais la modification du nom permettrait de donner un nouvel éclairage à ce temps fort de la vie culturelle. "L'égalité entre femmes et hommes dans les arts et dans la culture passe par la revalorisation de l'héritage des femmes artistes et intellectuelles d'hier. Notre héritage culturel est composé de notre patrimoine, héritage des pères et de notre matrimoine, héritage des mères. Le matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres" explique Joëlle Morel, élue dans le 11e arrondissement de la capitale.

Cette dernière assure qu'"en réhabilitant la notion de matrimoine et les femmes qui le composent, nous nous réapproprierons l'héritage culturel qu'on nous vole: autrices, peintres, photographes, chorégraphes… ont toujours créé mais sont invisibilités dans l'histoire de l'art".

Il n'est pas encore sûr que la majorité d'Anne Hidalgo soit sensible outre mesure à cette proposition. Pour l'opposition de droite et du centre en tout cas c'est "niet". Et le président du groupe UDI-MoDem, Eric Auzière, n'a pas manqué de tacler cette étrange proposition avec une ironie pour le moins mordante:"On est très impatient en tout cas de découvrir leur (les écologistes, NDLR) prochain vrai combat pour Paris. Ils ont raison de s'attaquer aux vrais sujets, c'est une attente forte des Parisiens"…

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La proposition a été présentée ce jeudi au Conseil de Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-