La France espère attirer 10.000 étudiants indiens d'ici 2020, affirme Ayrault

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La France espère attirer 10.000 étudiants indiens d'ici 2020, affirme Ayrault

Publié le 08/01/2017 à 15:46 - Mise à jour à 15:47
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

D'ici 2020, la France espère attirer 10.000 étudiants indiens par an sur son sol contre 4.000 actuellement, a indiqué ce dimanche Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères. A titre de comparaison, l'Hexagone accueille à l'heure actuelle près de 30.000 étudiants chinois par an.

La France espère attirer 10.000 étudiants indiens par an sur son sol d'ici 2020, contre 4.000 actuellement, a indiqué ce dimanche 8 le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, en visite en Inde. "En 2016, les étudiants indiens en France étaient 4.000. Cela peut paraître peu car nous partons de très loin: c'est cinquante fois plus qu'il y a vingt ans. Franchement, c'est très insuffisant au regard de la qualité des relations que nos deux pays entretiennent", a déclaré le ministre au cours d'un discours à l'Alliance française de Bangalore (sud).

"L'objectif que j'ai fixé en France c'est d'atteindre 10.000 étudiants par an d'ici 2020", a-t-il ajouté. A titre de comparaison, l'Hexagone accueille à l'heure actuelle près de 30.000 étudiants chinois par an. La visite de M. Ayrault en Inde, débutée dimanche et qui s'étirera jusqu'à mercredi, s'inscrit dans le cadre d'un rapprochement stratégique entre Paris et New Delhi qui s'est intensifié ces dernières années. Les deux pays ont notamment conclu en septembre l'achat par l'Inde de 36 avions Rafale français pour un montant de huit milliards d'euros.

"Jeunes étudiants qui êtes venus en France, vous êtes nos meilleurs ambassadeurs", a lancé le ministre devant un parterre d'étudiants indiens francophones et de jeunes Français. Les étudiants indiens qui partent à l'étranger, soit dans le cadre d'un échange soit par leurs propres moyens, plébiscitent généralement des pays comme le Royaume-Uni ou les Etats-Unis, qui présentent l'avantage d'être anglophones.

L'ex-Premier ministre s'est entretenu dimanche midi avec le chef de gouvernement indien, le nationaliste hindou Narendra Modi. Il sera mardi au Gujarat pour un forum économique, à la tête d'une délégation d'une centaine de représentants d'entreprises françaises.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"L'objectif que j'ai fixé en France c'est d'atteindre 10.000 étudiants par an d'ici 2020", a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-