La quarantaine pour ceux qui oseront aller skier à l’étranger

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La quarantaine pour ceux qui oseront aller skier à l’étranger

Publié le 02/12/2020 à 09:49 - Mise à jour le 03/12/2020 à 07:00
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Jean Castex a précisé ce mercredi matin les « mesures restrictives et dissuasives » annoncées par Emmanuel Macron à l’encontre de ceux qui passeront une frontière pour aller skier.
 
Pas de ski à Noël, c’est donc valable pour les stations françaises, dont les remontées mécaniques restent à l’arrêt, mais aussi pour les Français dans les stations suisses ou espagnoles. Car l’harmonisation européenne sur la question, dont l’exécutif parlait la semaine dernière, est restée un vœu pieu.
 
A défaut de poudreuse dans les Alpes ou les Pyrénées françaises, certains vacanciers de Noël seront donc tentés de passer une frontière.
 
Mais gare, Jean Castex veille au grain ! Le premier ministre l’a dit ce jeudi matin à Jean-Jacques Bourdin sur BFM, l’idée c’est « d’empêcher les Français d’aller se contaminer dans des stations » : 
 
« On va instaurer une quarantaine. On fera des contrôles aléatoires à la frontière »
 
A partir de là, les fautifs se verront « placés en isolement de sept jours », tests de dépistage inclus, sur ordre du préfet concerné. 
 
Jean Castex justifie cette décision, toujours selon ses mots, par « son devoir de protéger les Français », mais aussi par le « rétablissement d’un principe d’équité vis-à-vis des gestionnaires des stations de ski françaises ». 
 
« Je suis aussi là pour les défendre », a asséné le premier ministre, une semaine après avoir décrété leur fermeture pendant les vacances de Noël.
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le ski : pas en France et pas à l'étranger non plus !

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-