La retraite à 64 ans n'est pas à l'ordre du jour pour le gouvernement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La retraite à 64 ans n'est pas à l'ordre du jour pour le gouvernement

Publié le 17/12/2014 à 07:40 - Mise à jour à 07:44
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Le gouvernement ainsi que plusieurs représentants de la majorité ont écarté mardi 16 toute augmentation de l'âge de départ à la retraite à 64 ans. Une opération de clarification suite aux propos de François Rebsamen sur l'allongement de la durée de cotisation.

Recadrage, couac de communication, ou simple phrase malheureuse et mal interprétée, la déclaration du ministre du Travail François Rebsamen sur l'allongement de la durée de cotisation a en tout cas inquiété jusqu'à Matignon. L'entourage de Manuel Valls a rappelé mardi 16 au soir qu'il n'était "pas question" pour le gouvernement de se lancer dans une nouvelle réforme des retraites, encore moins de faire passer l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans au lieu de 62 ans.

Quelques heures plus tôt François Rebsamen, interrogé par France-3 sur le financement des retraites complémentaires, avait déclaré "s'il faut progressivement, c'est d'ailleurs prévu dans la loi Ayrault, allonger la durée de cotisation, nous le ferons puisqu'il est normal, je crois, que lorsque l'espérance de vie s'allonge, on allonge proportionnellement la durée de cotisation".

Il n'avait pas été question de retraite à 64 ans dans la déclaration du ministre qui laissait cette appréciation au conseil d'orientation des retraites. François Rebsamen avait d'ailleurs par la suite précisé que l'allongement progressif de la durée de cotisation était prévu par la loi Ayrault, pour passer " à 43 ans à l'horizon 2035". Il n'aurait donc fait que rappeler les apports de la réforme.

Mais plus que le contenu de la déclaration, c'est le timing qui a déclenché la polémique. Dans un rapport qu'elle doit publier ce jeudi 18, la Cour des comptes propose en effet pour sauver les retraites complémentaires de faire passer l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans. Une mesure que le gouvernement ne juge pour l'instant pas nécessaire.

Peu de temps après la déclaration malheureuse de François Rebsamen, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine avait déjà écarté la possibilité d'une nouvelle durée de cotisation. Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux avait également déclaré qu'un tel allongement n'était "en aucun envisagé", en tout cas "dans les prochaines années". L'opposition quant à elle saluait, sourire aux lèvres, la prise de conscience de François Rebsamen sur la nécessité d'une retraite à 64 ans.

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le gouvernement a dû rappeler que la retraite à 64 ans n'était pas envisagée, suite aux propos de François Rebsamen, ministre du Travail.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-