Laurent Wauquiez sévèrement taclé par Marine Le Pen lors du débat (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Laurent Wauquiez sévèrement taclé par Marine Le Pen lors du débat (vidéo)

Publié le 23/05/2019 à 09:12 - Mise à jour à 09:23
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Laurent Wauquiez a été la malheureuse victime de la "punchline" que l'on retiendra du débat sur les élections européennes de mercredi 22. Voulant tacler Marine Le Pen sur ses erreurs passées, il a essuyé une sévère riposte le renvoyant à son bilan personnel, qui a arraché rires et sourires aux autres candidats.

Les représentants des principaux partis candidats aux européennes débattaient mercredi soir sur France 2, à quatre jours du scrutin. Un exercice potentiellement périlleux, a fortiori à six puisqu'il est d'autant plus difficile de se démarquer et d'être celui ou celle dont on se souviendra.

Sur la forme, c'est Marine Le Pen qui s'en est le mieux sortie en étant l'auteure de la "punchline" du soir, au détriment de Laurent Wauquiez.

Le président des Républicains avait un échange houleux avec son homologue du Rassemblement national concernant la TVA. "Je sais que vous êtes un peu stressé, mais laissez-moi parler", a alors lancé Marine Le Pen. Piqué au vif, Laurent Wauquiez a alors tenté de rappeler à son adversaire un boulet qu'elle traîne depuis deux ans: son débat raté face à Emmanuel Macron lors du second tour de la présidentielle. Une pique qui semble s'inscrire dans la stratégie de son partie qui martèle que ces élections ne doivent pas se résumer à un match retour Marcon/Le Pen.

Voir: Européennes - les propositions phares des principaux partis

"Rassurez-moi, vous n’êtes pas à nouveau dans ce tempérament du second tour de la présidentielle?", a-t-il demandé. Ce à quoi Marine Le Pen a rétorqué "Vous savez quoi, M. Wauquiez? J’espère qu’un jour vous aurez la possibilité de faire un débat au second tour de la présidentielle", renvoyant son homologue à un bilan national très mince et une popularité en berne y compris dans sa propre famille politique.

Laurent Wauquiez a tenté de répondre en conseillant à son vis-à-vis "d'augmenter le standing", mais cela n'a pas compensé les rires et sourires des autres candidats, y compris d'une Marine Le Pen visiblement satisfaite d'elle-même.

L'échange, bien qu'il n'ait pas apporté grand-chose sur le fond, était donc ce jeudi celui qui avait été retenu.

Même si le taux de participation annoncé est en légère hausse dans les derniers sondages, moins d'un Français sur deux devrait se rendre aux urnes dimanche. La plupart des récentes enquêtes d'opinion donnent le RN en tête avec une avance de 0,5 à 2 points sur LREM.

Lire aussi:

Européennes: face au risque d'abstention, Macron appelle à la "mobilisation générale"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Marine Le Pen a souhaité à Laurent Wauquiez de pouvoir un jour être au second tour de la présidentielle.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-